Des découvertes surprenantes

Le 12-13 Jeudi 01 mars 2012

Réécoute
Dernières diffusions
Des découvertes surprenantes
Nina Lecourt nous parlera de l'exposition - Robert Combas : Greatest hits - Ilan Malka a testé la Lucha Libre, un bar qui organise des combats de catch

12h   Ilan Malka nous parlera de la Lucha Libre,un resto/bar unique, équipé d'un vrai ring de catch.

12h15  Nina Lecourt avec une chronique sur l'exposition - Robert Combas : Greatest hits -

Du 24 février au 15 juillet 2012, au Musée d’Art Contemporain de Lyon.

Une expo rock ‘n roll !

Le MAC présente une grande rétrospective, la 1ère , sur Robert Combas, un peintre né à Lyon, amoureux du rythme. Une expo originale à voir et écouter.

Sur les 3 niveaux du MAC, 600 œuvres en tout, allant des années 70 à aujourd’hui, vous donneront une bonne idée de la production d’un artiste qui compare, à raison, sa peinture à du rock !

Pour vous en convaincre, il assortit ses oeuvres d’une bande son qui ne laisse planer aucun doute sur la réalité de cette affirmation !

Colorée, très dessinée avec des traits noirs forts, des phrases écrites, sont des caractéristiques de son œuvre qui évoque irrésistiblement la BD, non dénuée d’humour, de spiritualité voire de mysticisme et de violence aussi.

L’artiste, à ses heures militant écologiste, a pris ses quartiers de printemps au MAC où il crée peintures et clips en direct dans un atelier studio d’enregistrement spécialement installé pour l’occasion, avec musiciens rock en impro.

12h30 Journal

  
12h50 Chronique Environnement  d'Elizabeth Bonneau" L'appel de nos montagnes"
  
13h    Reportage rédaction
  
13h15 Portrait Sandrine Vendel
 
13h30 Club : Eric Libiot / Florence Dauchez / Nora Hamadi 

 


Au rez-de-Chaussée, cantina mexicaine. Comprenez : plein de couleurs partout, des masques de catcheurs mexicains, un comptoir type bar à tapas, une salle de restaurant dans le fond et surtout une ambiance conviviale et rétro.
Quant aux WC, vous verrez…

Dans la cave, c'est encore plus délirant. Là, au milieu des pierres anciennes comme on en trouve à Saint-Germain et à côté de la sono qui balance lors des soirées DJ, un ring de catch trône à proximité du bar.

Le concept ? Prendre un verre, dîner et passer une bonne soirée avec un concert, des DJ et des combats haut en couleur sur le ring. Ici, pas de Catcheurs bodybuildés à l'américaine, il s'agit plutôt de professionnels acrobatiques et clownesques, déguisés en super-héros et singeant la lutte du bien contre le mal. Les plus téméraires – et joueurs – d'entre vous, peuvent opter pour la formule groupe qui offre la possibilité d'enfiler une tenue de combat en mousse afin d'affronter un collègue ou un ami sous le jugement d'un arbitre, bien entendu.

Commentaires