des cheveux colorés au pied de rhubarbe

Environnement Dimanche 02 mars 2014

Réécoute
Dernières diffusions
des cheveux colorés au pied de rhubarbe
Ca vous dirait un blond vénitien au pied de rhubarbe ?... Alors bienvenue dans le monde de la coloration végétale.

Christian Roche a beau être coiffeur, ça fait près de 15 ans qu'il cuisine des mélanges et des décoctions de plantes à l'arrière de son salon. C'est un eczéma sur les mains qui l'a décidé à passer au végétal pour faire les couleurs de ses clientes (faut dire que les allergies sont la deuxième cause de maladie professionnelle chez les coiffeurs - et que quelque part dans la liste des plaies du merlan y a aussi le cancer de la vessie.

Pour faire ses colorations à base de plantes, il a fallu à cet homme pas mal de temps (3 ans pour élaborer un blond par exemple), une somme de rencontres (naturopathes, herboristes...), quelques ratés au début (jaune poussin ou bleu lagon, c'était très 80's mais quand même), plétore de test en laboratoire et puis surtout beaucoup d'opiniâtreté face aux confrères qui se moquaient ouvertement de ses recettes de grand mère.

 

Aujourdh'ui les ricanneurs ont la peau qui tombe et les autres ont pris le train en marche. La coloration végétale se développe, avec ou sans la technique de Christian Roche qui a déjà formé 200 professionnels à l'utilisation de ses propres produits. Si d'autres marques à base de plantes existent, on peut compter sur les doigts d'une main (pas pelée) celles qui sont "100% végétale" comme la sienne.

 

Bien sûr, la coloration aux plantes à ses limites: elle ne décolore pas comme la chimie. C'est donc une autre façon d'appréhender la couleur, en douceur (car c'est l'oxydation du cheveux qui le sensibilise et le fragilise) et dans le respect du cuir chevelu (car les produits chimiques de synthèses habituellement appliqués pénètrent la peau). Tremper ses mèches dans une purée vert épinard va donc les colorer mais aussi les soigner et ça, les femmes et les hommes qui n'ont plus droit aux colorations chimiques pour cause d'allergie l'ont bien compris.

 

 

Commentaires