Demain, un patron de banlieue au CAC40 ?

Mouv' Futur (2015-2016) Vendredi 23 octobre 2015

Réécoute
Demain, un patron de banlieue au CAC-40
Le club très fermé des 40 entreprises les plus riches de France va-t-il, enfin, ouvrir ses portes à de jeunes entrepreneurs venus de banlieue ? La discrimination est toujours très forte mais les compétences et les envies existent déjà...

 

Aujourd'hui "on a des profils clonés à la tête du CAC40", Saïd Hammouche, fondateur de Mozaïk RH, le premier cabinet de recrutement de jeunes diplômés de la diversité le reconnaît. En effet, les patrons des entreprises les plus riches de France se ressemblent beaucoup. Tous des hommes, blancs pour la plupart, de plus de 50 ans et qui viennent des mêmes cercles, fils de patrons, banquiers ou hommes d'affaires ayant fréquenté les grandes (et chères) écoles de commerce.

Mais "c'était pire il y 20ans, c'était pire il y a 25 ans", ajoute Saïd. Aujourd'hui les femmes commencent à prendre place dans les conseils exécutifs et les conseils d'administration, une première ouverture.

Il y a déjà eu un temps des femmes et aujourd'hui, c'est le temps des banlieues.


 

Pour monter leurs boites, les entrepreneurs de banlieue ont plusieurs aides possibles, notamment le concours Talents des cités créé en 2002. Franck Sodoyer était l'un des vainqueurs de la première édition. Il venait de créer une entreprise de services à domiciles, Tout à Dom Services au Raincy, en Seine Saint-Denis.

Aujourd'hui, son réseau compte 39 agences, embauche 1 500 CDI et fait 17 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel. Il a pourtant commencé sans argent et sans connaître le monde de l'entreprise. De quoi donner de l'espoir.

 

Franck Sodoyer, né au Raincy (93) et PDG de Tout à Dom Services

 

D'ailleurs, Saïd Hammouche, lui, y croit. Il imagine le scénario de la naissance d'une entreprise dans le domaine du numérique, un monde où il n'y a pas besoin d'avoir fait de grande école, où il faut des idées et de bons développeurs pour imaginer dans 5 ou 10 ans intégrer le CAC40.

 

 


 

Reportage : Elise Thibaut

Photo de couverture : Cc FlickR Houang Stephane

 

Commentaires