De toutes les matières, c'est le wax que je préfère

Le mode de vie Vendredi 18 juillet 2014

Réécoute
De toutes les matières, c'est le wax que je préfère
Pleins feux sur toute la France, 35 degrés à Paris : c'est le moment de faire péter les jupes, les shorts, les débardeurs ! Mais ça, c'est en France. Comment on fait en Afrique de l'Ouest pour supporter cette chaleur de plomb ? On a un ventilateur et surtout, on porte un boubou..

On a tous vu dans le métro cet homme haut en couleur porter un boubou ! Non, le boubou n'est pas une robe. Le boubou, c’est une tunique ample portée le plus souvent avec un pantalon large qu’on retrouve souvent en Afrique. 

Le boubou  permet de mieux supporter la chaleur du climat tropical car il laisse passer l’air sous le vêtement, contrairement à notre bon vieux jean. C'est grâce aux commerçants berbères débarqués en Afrique de l'Ouest au 5ème siècle que la version actuelle du boubou s'est développée.

"De toutes les matières..."

Le boubou est conçu à partir de deux types de cotons : le bazin et le wax. Des matières d'origines européennes; par exemple, le bazin  est d'origine britannique et fut importé d'Angleterre aux 18ème et 19ème siècles, époque à laquelle il était très à la mode. Avec la colonisation, ces deux tissus se sont exportés en Afrique.

Le bazin est un tissu brillant, contrairement au fameux wax, que l'on connaît sans forcément le savoir sous le nom de "motif ethnique", puisque c'est une matière faite d'imprimés. Pourtant le port du boubou demeure un phénomène de mode purement africain et ne s'est pas popularisé dans nos frontières. Ou presque.

Car figurez-vous que le wax est la matière qu'on a retrouvé sur les podiums l'année dernière. D'une manière ou d'une autre, le wax a de fortes chances de s'exporter dans la rue - il est déjà présent sur les étals de boutiques de prêt-à-porter.

Des couleurs vives et chaudes, rouge, orange ou jaune, des motifs très graphiques, aux formes parfois insolites : les créateurs qui le travaillent lui donnent un aspect beaucoup plus moderne et surtout "européen", en l'associant à du jean, des sacs, des tee-shirts, etc.

Pour bien porter un motif imprimé très voyant, le paradoxe et mâitre-mot, c'est la sobriété : il ne se porte pas en total look (sauf si c'est un boubou, évidemment). Sinon pour faire simple, un short et un débardeur, c'est aussi très efficace !

 


 

Une chronique de Séga Kanouté

> Réecouter toutes les émissions

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Illustration : ©www.alittlemercerie.com

Commentaires