De nouveaux cadavres entassés au Mexique

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 29 octobre 2014

Réécoute
De nouveaux cadavres entassés au Mexique
Un mois après la disparition de 43 étudiants dans le sud du Mexique, une nouvelle fosse commune a été mise à jour dans la région. L'enquête se poursuit avec de nouvelles arrestations chaque semaine et une police locale infestée par la corruption.

 

Nous vous parlions au début du mois d'octobre de ces dizaines d'étudiants enlevés par des policiers de la ville d'Iguala. Leur bus avait été attaqué en pleine nuit alors qu'ils se rendaient vers une manifestation pour réclamer des subventions. Six morts dans la fusillade, puis 43 disparus, kidnappés dans les voitures de la police. Les agents locaux étaient en affaires avec les narcotrafiquants.

 

 

Un mois plus tard, les universitaires volatilisés n'ont toujours pas réapparu. La colère du peuple est en train d'exploser : la mairie d'Iguala a été incendiée, des milliers de personnes ont défilé à Mexico. Les cadavres retrouvés dans les deux fosses communes découvertes peu après le début de l'enquête ne correspondaient pas aux corps des étudiants. 56 personnes ont été arrêtées par les fédéraux. La plupart des suspects sont des policiers. Et les enquêteurs ont réussi, lundi, à dénicher une nouvelle tombe.

Cette fois, elle se trouve à Cocula, toujours dans l'Etat de Guerrero. Le procureur général de la République ne se risque à aucune conclusion hâtive et attend les résultats des analyses, mais il y a bien des restes humains dans cette nouvelle fosse. Jésus Murillo Karam a promis de très nombreuses arrestations supplémentaires dans les prochains mois. Le réseau criminel semble très étendu.

 

Au moment de la découverte des deux premières fosses : reportage par ici.

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

 


 

Reportage : Patrick John Buffe                    Edition : Augustin Arrivé

Photo de couverture : Cc FlickR Esparta Palma

Commentaires