De l'amour à la haine : la vie d'Adèle

Le 7-9 Mardi 08 octobre 2013

Réécoute
de l'amour à la haine: la vie d'Adèle
Palme d'or 2013 au Festival de Cannes, "La vie d'Adèle", est avant-tout une histoire d'amour. Et les histoires d'amour finissent mal, en général. Entretien avec Adèle Exarchopoulos, une jeune pousse du cinéma projetée sous les feux de la rampe dès son premier film.

 

26 mai 2013, clôture du Festival de Cannes. Le jury, présidé par Steven Spielberg décerne la palme d'Or à La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche. Le réalisateur monte sur scène avec ses deux actrices, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos.

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 


La vie d’Adèle
, c’est une histoire d’amour, une histoire de désir et d'initiation. Adèle (Adèle Exarchopoulos), 15 ans, est une lycéenne sans histoires. Sa vie bascule lorsqu'elle rencontre Emma (Léa Seydoux).
 

 
Kechiche parvient à filmer l’homosexualité sans en faire le thème central de son film. Il se concentre sur le sentiment amoureux : le trouble, la plénitude, le manque, la détresse.

Si le film parle d'amour, la palme d'or prend un sens particulier, alors que la France se divise autour du débat sur le mariage pour tous.

La polémique

Favori à Cannes, unanimement salué par la critique, La Vie d'Adèle a pourtant été enfanté dans la douleur. Le 23 mai, jour de la projection cannoise, un syndicat de professionnels du cinéma dénonçait des conditions de tournage extrêmement difficiles pour les techniciens et des comportements du réalisateur franco-tunisien "à la limite du harcèlement moral". 

Début septembre, les deux actrices principales en remettaient une couche dans une interview au Daily Beast : cinq mois et demi de tournage et autant de souffrance. Adèle Exarchopoulos décrit Abdellatif Kechiche comme un réalisateur "de génie", mais "exigeant" et "torturé." Et d'ajouter qu'on ne les retrouvera pas de sitôt devant sa caméra.
 

La vie d'Adèle © Wild Bunch


Invitée de la Matinale, Adèle Exarchopoulos évoquera cette aventure, avec ses hauts et ses bas. L'actrice qui se retrouve sous le feu des projecteurs avec un seul film au compteur, nous racontera les avantages et les contraintes de cette soudaine célébrité.

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires