Dark Souls II

Jeux Vidéo Jeudi 10 avril 2014

Réécoute
Dark Souls II
Il y a près de deux ans, Dark Souls s’était nettement démarqué dans le domaine de l’action RPG et avait séduit plus de 2,5 millions de joueurs sur la planète. Dark Souls, une grande aventure, cruelle, complexe, intransigeante qui en a laissé plus d’un sur le carreau, écœuré d’enchainer morts en boucle. Il est donc fort probable qu’on voit de nouveau des joueurs en larmes, roulés en boule dans un coin, pour avoir tenté de survivre dans l’univers de Dark Souls II.

 

Dark Souls II, c'est du médiéval fantastique sauce Nippone, aux frontières de la vie et de la mort.

Nos premiers pas, on les fait presque à poil, et sur une terre désolée jonchée de squelettes de combattants visiblement tombés au champ d’honneur. On va marcher un peu dans les herbes hautes avant d’atteindre un arbre creux, habité par des sorcières, qui nous apprennent entre deux ricanements, qu’on est mort et maudit. Sympa !

C’est à ce moment-là qu'on va choisir un nom pour notre avatar, et le personnaliser au plus près de nos aspirations : homme ou femme, musclé ou chétif, vous pourrez être guerrier, chevalier, bretteur, voleur, clerc, sorcier, explorateur ou clochard. Chacun d'entre eux ayant des tenues, des armes et des atouts spécifiques.

 

On partira sur la lande, pour atteindre une bourgade désolée en bord de mer. Vous allez croiser quelques personnages échoués ici. Rapidement, vous récolterez déjà des items, des potions pour garnir votre inventaire, en dépouillant des cadavres, en cassant des tonneaux et en ouvrant des coffres.

Il faudra en permanence que vous allumiez des feux sur votre chemin, ce sont des points d’accès pour voyager ensuite sur la carte, mais aussi des points de respawns.

Et puis, vous allez croiser des soldats zombies appremment demeurés, et des boss aux allures de golems des profondeurs.

Heureusement, dans ce nouvel opus, on peut être très solide, équiper jusqu'à quatre anneaux à la fois, avoir trois armes, boucliers ou pouvoirs en rotation dans chaque main, et même placer un maximum de dix objets en accès rapide. De quoi défourailler à tout va.

 



> Prenez toutes les infos sur mon Tweeter

 

> Abonnez vous aux podcasts, RSS et iTunes

> Toutes les chroniques jeux vidéo

>Si vous avez aimé, clicquez sur "J'aime". Si vous voulez partager, cliquez sur "Tweet".

> Merci, Thank You, Gracias, Obrigado, Danke Schon !

Commentaires