Dans un immeuble envahi par les "street artistes", avec des aquarellistes

Les balades d'Elsa Mardi 20 mai 2014

Réécoute
Dans un immeuble envahi par les "street artistes", avec des aquarellistes
Le tout n'est pas d'y aller (ici ou là), mais d'être bien accompagné(e). C'est par les yeux de l'autre qu'on redécouvre l'endroit, voilà le pari d'Elsa Daynac. Et donc, le quotidien serait en fait l'amalgame d'une multitude exotique et pas banale ? Alors ça !

C'est pas la taille du pinceau qui compte, c'est le regard qu'on pose sur la toile. Dans le cas précis, la toile fait la taille d'un immeuble. Quand on a l'habitude du Canson 220 g et des couleurs diluées, ça peut chambouler. Elsa Daynac revient dans sa Meurthe-et-Moselle natale et confronte street-art et club d'aquarelle. Elle nous dit :

Il est des rencontres qui n’étaient pas écrites.
Un gros chat de salon croise un éléphant de savane.
Le chat miaule, l’éléphant barrit,
Un silence s’en suit.
Les deux mondes s’observent, se regardent,
Et une discussion s’installe.
Toutes les rencontres sont possibles,
Aujourd’hui, nous n’allons pas mettre en contact le chat de ta mémé avec un éléphant sauvage.
Non.
Aujourd’hui, ta mamie qui fait de l’aquarelle découvre le street art.
Les pinceaux en poil de martre discutent tranquille avec la bombe aérosol.
- Sw Sw
- Pschwiit pscwhitt
Débarquées dans un immeuble abandonné qui va être détruit bientôt,
Les dames de l’aquarelle découvrent un monde qui jusqu’alors leur était inconnu…
Elles regardent – un immeuble vidé de sa vie au jour le jour.
Elles observent – un immeuble occupé par une vie étrange, sur les murs et les sols et les plafonds.
Elles découvrent – un immeuble sorti de l’imaginaire de la jeunesse d’aujourd’hui.
Et alors ?
Que se passe-t-il ?
Courts-circuits ?
Electrochocs ?
Affaire à suivre.

 

Les aquarellistes : Claudine, Françoise, Thérèse
Le lieu : l’immeuble Massenet, Toul (54), 600 m2 de graffs et d’installations

 

 


Mixage : Joffrey Roblin

 > Retrouvez toute la webline

> Abonnez-vous à tous les podcasts de la webline, RSS et iTunes

Commentaires