Dans le Queens, l'heure est graff'

le Reportage de la Rédaction Mercredi 20 novembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Dans le Queen's, l'heure est graff'
A New York, "5 pointz" n'a pas résisté à la pression des promoteurs immobiliers. En une nuit, le "paradis des graffeurs" a été recouvert de peinture blanche. Nous y avions réalisé un reportage en février dernier.

 

On l'appellait "la Mecque du graffiti". Depuis 20 ans, "5 Pointz" rassemblait tout ce que Big Apple comptait de graffeurs, la crème du street-art mondial. En quelques heures, il n'en reste plus qu'un bâtiment desaffecté, recouvert à la va-vite de peinture blanche.

5 Pointz repeint en blanc  © Erik Pendzich/Demotix/Corbis
  
Citée par Libération, Marie Flageul, porte-parole du collectif 5 Pointz, évoque "la plus grande perte de toute l'histoire du graffiti". Et tout cela en quelques heures : "Ça s’est passé par surprise entre 2h et 6h du matin, la police avait bouclé le périmètre, on n’a rien pu faire."
  
Le propriétaire Jerry Wolkoff, un promoteur immobilier, souhaite raser l'immeuble pour en faire un luxueux complexe résidentiel.

En février dernier, Charlotte Alix était partie découvrir 5 Pointz.

Elle y avait rencontré les artistes qui tentaient de donner une âme à ces 20.000 mètres carrés d'usine désaffectée dans le Queens, des graffeurs entrés en résistance face à la pression foncière et à l'avidité des promoteurs.

Retrouvez son reportage en haut de cette page et ses photos ci-dessous.

 
 
 
Le site officiel de 5 pointz

Photos pour lemouv.fr : Charlotte Alix

Commentaires