Dans le bac de Funny Vintage à Lille

Paroles de Disquaires Vendredi 18 avril 2014

Réécoute
Dans le bac de Funny Vintage à Lille
C'est la quatrième édition du Disquaire Day en France. David Bowie, LCD Soundsystem, Nirvana : pour qui cette fois-ci allez-vous craquer ? 300 inédits, raretés et rééditions seront mis en vente à partir de samedi. 238 boutiques participent à l’événement. Où trouver la perle rare ? Réponse ici avec la rédaction du Mouv'.

 

Direction Lille et la boutique Funny Vintage avec Laurent Kramer.

 

Lou et Valérie pour le Disquaire Day ont décidé de solder tout leur stock, 50% de reduction. Qu'on se le dise ! Et entre deux vinyles, vous trouverez peut-être également, qui sait, une petite jupe trapèze à la Mary Quant ou quelque vestige du Swinging London. Car chez Funny Vintage on ne vend pas que des disques, on vend aussi des vêtements... pour aller avec la musique qu'on écoute. Plutôt du rock psychadélique ou de la folk façon Cat Stevens. Les deux propriétaires, faut-il le préciser, sont des fans des années 70 et l'ambiance de leur boutique est raccord. Un endroit lounge et agréable où l'on peut chiner des fringues ou de la musique tout en buvant un café.

Ici on a le temps, on n'est pas dans le magasin du centre ville où la musique est assourdissante.


 

# The best-seller ?

Pink Floyd, The Wall, un classique.

# L' invendable ?

Raoul de Godewarsvelde, une figure du nord, que l'on pourrait qualifier de chanteur des estaminets. Une sorte d'ancêtre du blues lillois.

 

# La perle rare ?

Blind Faith, par Eric Clapton et Steve Winwood, édition originale de 1969. Edition anglaise. Ultra collector. Pas sûr que tous les fans de Clapton connaissent son existence.

 

> Retrouvez toute la webline

> Abonnez-vous à tous les podcasts de la webline, RSS et iTunes

 

Commentaires