CV: 5 erreurs à ne pas faire dans la case "loisirs"

Prêt-à-l'emploi Vendredi 30 mai 2014

Réécoute
CV: 5 erreurs à ne pas faire dans la case "loisirs"
Chaque semaine, "Prêt-à-l'emploi" vous donne quelques conseils pour survivre dans la jungle du monde du travail.

1/ Zapper cette rubrique

Nous évoluons aujourd’hui dans un univers professionnel ultra-concurrentiel. Si un employeur a le choix entre plusieurs profils, à compétences égales, le choix se fera en fonction des loisirs. 

Ne zappez surtout pas cette rubrique donc, vous pourriez passer pour un obsessionnel du boulot. Et puis, parler de vos passions sur votre CV, ça peut donner envie au recruteur de mieux vous connaître lors de l’entretien d’embauche. Sait-on jamais, peut-être que lui aussi pratique le kitesurf ou est bénévole aux Restos du coeur, comme vous. Et dans ce cas-là, banco.

2/ Choisir des intitulés trop flous

Oubliez "Autres" ou "Divers". Donnez un vrai nom à cette rubrique : "Loisirs", "Passions", "Autres expériences", voir "expertises".

Vous aimez la “lecture”, le “cinéma”, les “voyages” ? Sans doute comme 90% des candidats qui postulent à cet emploi ! N'écrivez pas "lecture", dites que vous avez lu tous les livres de Bukowski par exemple.

3 / Mentir 

La règle vaut pour d'autres sujets. On ne ment jamais sur un CV ! Inutile, donc, de mentionner des activités qui ne vous ressemblent pas forcément, du type “golf”, “œnologie”, juste parce que vous pensez que “ça fait bien sur le CV”.

Un petit mensonge sur le CV... et de grands moments de solitude face à l'employeur.

 

4/ Indiquer des passions... sans aucun rapport avec le job

L'intérêt de cette rubrique, pour le recruteur, c'est de découvrir si votre personnalité colle avec les compétences requises pour le job. Vous jouez au rugby ? Cela le rassurera sur votre capacité à vous intégrer dans son équipe. Si vous êtes branché bricolage, ça peut être intéressant pour un poste technique. Dans le marketing, une activité créative, comme la pratique du dessin, sera appréciée.

Autre exemple, si vous êtes passionné par les réseaux sociaux, vous pouvez l’indiquer, c’est de plus en plus apprécié par les entreprises. Ecrivez quelque chose comme “Veille quotidienne sur Twitter” par exemple.

Mieux vaut indiquer que vous êtes passionné par Twitter ou Linkedin, jugés plus professionnels et plus sérieux que Facebook.

 

Selon Hélène Laffon, consultante à l’APEC, le portail de recrutement et d’offres d’emploi pour les cadres, de plus en plus de personnes indiquent aimer la cuisine sur leur CV:

Il ne faut pas forcément être très original dans la rubrique loisirs de son CV. Il faut surtout être capable d'assumer son CV lors de l'entretien. Les loisirs font partie des éléments qui nous aident à nous démarquer.


 

5/ Mentionner des activités potentiellement polémiques

Evitez de mentionner vos activités politiques ou religieuses. Si ça vous tient vraiment à coeur, vous pouvez prendre le risque, mais plutôt lors de l'entretien dans ce cas.

Et puis, soyez pragmatiques aussi: le recruteur vous googlise sans doute avant l’entretien, rien ne vous empêche de faire de même. Regardez son parcours, allez faire un tour sur ses profils Linkedin, voir Twitter. S’il fait des livetweet de TopChef, autant indiquer que vous aimez la cuisine !

 



> Retrouvez toutes les chroniques "Prêt-à-l'emploi"

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires