Culture à la télévision, la fin d'une époque ?

Façon de penser Lundi 03 juin 2013

Réécoute
Culture à la télévision, la fin d'une époque ?
La semaine dernière, France 2 annonçait la suppression de ses émissions dites "culturelles" : Taratata et Des mots de minuit. La raison : la course à l'audimat. Selon notre philosophe maison, c'est une preuve supplémentaire que culture et télévision s'accordent difficilement.

 

Au début de son histoire, la télévision était considérée comme un moyen de diffuser la culture et d'éduquer le goût du téléspectateur. C'est notamment ce que relevait Pierre Bourdieu en 1996 dans son essai, Sur la télévision :

La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d'une partie très importante de la population.


 

Depuis, on cherche à plaire au téléspectateur, en releguant la culture à minuit. C'est notamment le cas pour le service public, même si la publicité à été supprimée le soir, justement pour éviter cette course aux revenus publicitaires.

Alors, un "programme culturel", c'est quoi ? Difficile à dire, mais au minimum, culturel, ça veut dire qu'on apprend des choses. En résumé, on est à l'opposé de la société de consommation, comme le prouvait l'emblématique programme Apostrophes, présenté par Bernard Pivot :

 

Pour en savoir plus et creuser la question avec philosophie, réécoutez la chronique ci-dessus.

Suivez Gilles Vervisch sur twitter : @GVervisch

Toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast : RSS & ITunes

 

 

Commentaires