Crowdfunding, mon pote

L'inventaire Samedi 25 mai 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Cadors et financement participatif
Denis Robert et Marie-Monique Robin utilisent le financement participatif pour la production de leurs documentaires: deux cadors du journalisme et deux façons de s'en servir.

Jusqu'à l'ultime seconde, j'écrirai, un projet documentaire de Denis Robert à découvrir sur Kiss Kiss Bank Bank.

Cavanna a quatre-vingt-neuf ans. Sa mémoire est intacte mais sa santé déclinante. Atteint de la maladie de Parkinson depuis six ans, il perd en effet sa voix et écrit de plus en plus petit afin de ne pas (trop) trembler. Il évoque cette situation de vie qui s’amenuise avec humour et sans amertume dans les chroniques qu’il tient toujours à Charlie Hebdo dont il est l’âme tutélaire. Il a publié au printemps 2011 un livre de souvenirs drôle et fulgurant chez Gallimard. Dans la lignée des Ritals ou des Russkofs qui ont été ses plus gros succès de librairie. Son titre : Lune de miel, le nom que les médecins donnent aux périodes de rémission quand on souffre de la maladie de Parkinson. En décembre 2012, il a publié Cavanna par Cavanna (Edition Les échappées, 2012) un « beau livre » qui revient, documents à l’appui, sur les dates et les événements marquants de sa longue vie de métèque et de rital errant. J’ai envie de lui rendre cette justice. J’ai envie de faire savoir que le combat pour la liberté est toujours d’actualité et qu’en ce temps-là, on se battait contre la police et le ministère de l’Intérieur et celui de l’Information. J’ai envie de raconter ce qu’est devenu l’esprit de ces années-là. Bête et méchant. Pas si bête, au fond. Parfois, méchant. Toujours intransigeant.

 

J’ai envie que ses amis le racontent et nous disent aussi ce qu’il reste de l’héritage, comment ils voient l’avenir, si les cons disparaissent ou sont toujours vivants, qui étaient ses amis et ses ennemis… J’ai donc envie de faire un film sur François Cavanna né le 9 février 1923 à Nogent-sur-Marne d’un père italien, illettré, arrivé en France à l’âge de vingt ans et d’une mère originaire de la Nièvre, fille de paysans. J’ai envie que ce film laisse une trace. Sa trace.

Sacré croissance, un projet documentaire de Marie-Monique Robin, avec souscription sur le site de sa société de production, M2R films.

Alors que la crise (économique, financière, écologique) s’installe en Europe et dans le reste du monde, le « retour à la croissance » est systématiquement invoqué par les responsables politiques de droite comme de gauche, comme le sésame indispensable qui permettra de sortir du tunnel.   Dans le public, cette incantation suscite toujours les mêmes questions : - Qu’est-ce que la croissance ? - Comment ce concept économique s’est-il progressivement imposé au point de devenir un dogme intangible ?   - Comment peut-on continuer de promouvoir une croissance illimitée, alors que nous savons aujourd’hui que les ressources naturelles de la planète sont limitées ?   - Y-a-t-il des alternatives théoriques et pratiques à la croissance ? - Que peut-on faire localement pour inverser la tendance ?   C’est à ces questions que « Sacrée croissance ! » tentera de répondre en retraçant l’histoire de ce « dogme », mais aussi en montrant des alternatives sur le terrain qui dessinent un autre mode de pensée et d’agir ensemble.   J’invite tous ceux et celles qui sont intéressé(e)s par ces questions à soutenir la production du documentaire, en préachetant le DVD. Les souscripteurs bénéficieront d’une édition spéciale qui sera envoyée à leur adresse au moment de la sortie télé et pourront suivre la réalisation mois après mois.

Bande-annonce de son précédent documentaire, Les moissons du futur, édité chez Arte éditions.

 

 

Commentaires