Cours de la bourse : Kanye West en baisse

Les plages musicales (2013-2014) Jeudi 17 juillet 2014

Réécoute
Cours de la bourse : Kanye West en baisse
En un concert à Londres, la valeur du rappeur américain dégringolait à force de se faire huer par son public tandis qu'il devenait la risée d'internet.

 

La scène se passe le 5 juillet dernier lors du Wireless Festival qui se tient à Finsbury Park, à Londres. Le concert de Kanye West démarre tambour battant sur Black Skinhead. Sur quelques morceaux, Kanye West dévie de ses paroles, évoquant Vuitton ou des pantalons de survêtements en cuir. Puis, juste après le morceau Runaway, le voilà parti dans un long monologue incompréhensible de 25 minutes.

 

 

Autre extrait : "les médias me dépeignent comme si j'étais une sorte de méchant ou comme si j'avais un mauvais os dans mon corps. Mais en fait je suis plus un porc-épic ou un "blowfish" (poisson qui gonfle son corps quand il se sent en danger, NDLR). Et les photos qu'ils prennent toujours, c'est quand le poisson a gonflé ou quand le porc épic doit se défendre des mensonges et des manipulations que vous subissez quand vous êtes un artiste." Puis voilà Kanye qui se plaint des médias, se comparant à Britney Spears et à assimilant les photos des paparazzis à des "viols". Carrément, Kanye.

Au bout de ces vingt-cinq longues minutes à l'issue desquelles il finira par se faire huer par une partie de son public, il reprendra heureusement le cours du concert jusqu'au rappel où, juste avant de démarrer Blood On The Leaves, le voilà qui s'excite à nouveau, en vrac sur la Floride, la NSA et Hillary Clinton, posant cette question fondamentale : "pourquoi ne pouvons nous pas nous assoir sur les nuages ?" On réfléchit et on te rappelle, Kanye.

 

 


> Suivez Pascal Bertin sur Twitter

Toutes les chroniques Les Plages musicales de Pascal Bertin

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

 

Commentaires