Contraception : en 2020, la pilule pour les hommes?

Mouv' Futur (2015-2016) Jeudi 12 février 2015

Réécoute
Contraception : en 2020, la pilule pour les hommes?
Comme chaque soir à 20h20, Mouv' vous fait voyager dans le futur. A quoi ressemblera la contraception de demain? Au delà du préservatif, plusieurs méthodes de contraception masculine existent aujourd'hui mais ne sont pas développées. D'ici 5 ans, avec un coup de pouce politique, l'industrie pharmaceutique pourrait se lancer.

Les femmes sont évidemment les premières concernées par les risques de grossesse non désirée et doivent pouvoir être actives et indépendante en matière de contraception. Mais pour celles qui en ont raz le bol de prendre la pilule depuis des années, ou qui ne peuvent pas prendre de contraceptif pour des raisons de santé… quelles sont les solutions ? Quand on parle de contraception masculine, on n’est pas du tout dans la science-fiction. 

Réalité

Contraception hormonale 

Que ce soit sous forme de pilule associée à un gel, ou sous forme d’injections hebdomadaires, plusieurs traitements hormonaux ont été testés depuis 30 ans, avec succès. 

La contraception masculine existe. Il ne faut pas croire ceux qui disent qu'elle n'existe pas. La pilule pour hommes a d'ailleurs été testée pour la première fois en France.


 

La testostérone associée à un dérivé de progestérone est très efficace pour le contrôle de la fécondité masculine. A l’hôpital Cochin à Paris, le docteur Jean-Claude Soufir propose des consultations en andrologie. Il a été le premier médecin à prescrire la contraception masculine dès les années 80. Contraception hormonale donc, pour des couples réclamant un vrai partage des contraintes liées à la contraception, ou dont les femmes avaient des soucis de santé les empêchant de prendre la pilule. Problème : l’industrie pharmaceutique n’a pas développé les protocoles étudiés, considérant probablement qu’il n’existait pas de réelle demande à grande échelle pour ce type de produit. Pour Jean-Claude Soufir, « sans volonté politique sur ce sujet, l’industrie ne bougera pas. »

Mouv' a rencontré à l'hôpital Cochin à Paris le docteur Jean-Claude soufir, et le professeur Jean-Philippe Wolf, du service de biologie de la reproduction, accompagnés de Pierre Colin de l'association Ardecom.

Vasectomie 

La vasectomie est une petite opération chirurgicale,  très rapide qui consiste à couper à l'intérieur des testicules le petit canal qui conduit les spermatozoïdes. Elle est indolore, ne prend que quelques minutes, et surtout elle est réversible !  En Grande-Bretagne, 20% des hommes ont choisi cette méthode, alors qu'en France quelques centaines d'hommes à peine sont vasectomisés. Sujet encore un peu tabou. La fertilité masculine reste une thématique très sensible. 

Les hommes ont peur de ne plus bander. Ils craignent de perdre à jamais leur fertilité. Alors que dans d'autres pays, c'est une méthode banale utilisée par des millions de personnes.


 

Quand la série Scrubs aborde le sujet de la vasectomie

Contraception thermique 

Moins répandue mais efficace aussi, la recherche s’est orientée vers une autre méthode, celles des slips contraceptifs. Pour que les spermatozoïdes soient suffisamment vaillants et vifs, ils doivent être au frais. Le simple fait de remonter un peu les testicules près du corps les réchauffe. Il suffit donc de porter des slips "remonte bourses" pour arrêter momentanément la fertilité. Une équipe toulousaine a testé ce moyen de contraception, sans le développer pour le moment à une plus large échelle.

 

Prospective 

En 2020, une pilule mais aussi des implants hormonaux pour hommes 

Pour inciter l'industrie pharmaceutique à commercialiser à des prix abordables des contraceptifs hormonaux masculins, il ne manquerait juste qu'un peu de volonté politique. Si les ministères de la Santé, de l’Egalité hommes-femmes, et de l’Education communiquaient sur le sujet, déclenchant des relais médiatique, les choses pourraient bouger et petit à petit faire changer les mentalités, martèlent les spécialistes du sujet. "Et ça commence à l’école !", répète le docteur Jean-Philippe Wolf, le chef de service de l’hôpital Cochin. 

En 2020, 20.000 vasectomies par an en France

Pour Jean-Claude Soufir, cette même volonté politique couplée à un effort de pédagogie doit permettre de "parvenir à l'objectif de 20.000 vasectomies sur le territoire français d'ici cinq ans". Aujourd'hui 40.000 femmes ont recours à une stérilisation définitive. Alors que la vasectomie est une opération plus légère et réversible. 

En 2020, des slips contraceptifs super stylés

Enfin pour Pierre Colin d'Ardecom, "la commercialisation par de grandes marques de vêtements de slips contraceptifs sur le modèle testé à Toulouse, permettra d'ici quelques années de toucher un plus large public" et de développer massivement la contraception thermique. 

Réagissez, intervenez, posez-nous vos questions sur Twitter #2020 

Et si vous voulez en savoir plus :

Retour sur une prise de conscience et une expérience vieille de 30 ans, avec le film Vade Retro Spermato, sorti en 2011. Un documentaire passionnant. 

 


 

Reportage : Claire Chaudière 

Photo de couverture  : © thinkcontraception

Photo dessin : © Flickr Creative Commons sfcdt

Photo hôpital Cochin : © Claire Chaudière

Photo spermatozoïdes : © Creative Commons iko

Commentaires