Connect the machine to the map

Rodéo sur Le Mouv' Jeudi 14 mars 2013

Réécoute
Dernières diffusions
07/01/14 Newcomers
06/01/14 Black Yaya
Connect the machine to the map
Patrice Mancino nous présente la compilation "Connect the machine to the map" qu'il vient de sortir avec Francis Esteves sur les labels Dora Dorovitch et Quixote RPM, ou quand le hip hop flirte avec les guitares !

 

Connect the machine to the map

 

La culture hip hop dernier havre de l'esprit (entrez ici le style musical qui represente pour vous liberté et créativité).
L'idée de cette compilation était réunir un éventail d'artistes se revendiquant de mouvements de contestation et de protestation assimilables à la culture hip hop, quelle que soit la base musicale servant leur propos. Ils se connaissent tous ou presque, se portent garant les uns des autres et créent une espèce de cartographie d'un underground hip hop shoegaze...

Ceci est une compilation.
Une compilation de promotion.
Elle n'est pas gratuite.
Elle n'est pas trop chère non plus. 5€ (oui 33,3Frs), 5$, 5£... Mais 24 titres, faites le calcul.
Elle n'est pas gratuite parce que tout a un coût, même la promotion, mais surtout le travail de l'artiste.
En fait, c'est plus qu'une compilation de promotion. C'est un outil de connexion et de propagation d'un courant souterrain hybride, profond et déjà bien répandu. Vous verrez dans le livret, qui qu'ils soient, d'où qu'ils viennent, ils se sont souvent croisés, sur la route ou autour d'un micro.
La connexion entre eux est donc déjà bien réelle, au delà de la simple volonté de participer à ce projet. Il ne tient plus qu'à vous de vous plugger, de trouver votre point d'entrée et d'étendre le réseau.
C'est là qu'intervient la propagation.
Et de souterraine, 'underground' comme on dit dans les milieux 'in', cette tendance à mélanger culture hip hop, electro, shoegaze, entre autres, pourra entrer dans la lumière... À vous de jouer donc.
Parce qu'eux ils l'ont déjà fait... Vous avez tous les éléments en main, leur(s) histoire(s), leur site web, leur adresse presque...

Non la musique n'est pas forcément une histoire de business, mais non la musique n'est pas forcément gratuite. C'est une affaire de passion et de passionnés...
Vous l'êtes?
Connectez-vous. Propagez. Contaminez...

Source : Quixote Recordings

Les sites de Dora Dorovitch Records et de Quixote Recordings

 

 

Commentaires