Comment utiliser les techniques de drague pour décrocher un job

Prêt-à-l'emploi Vendredi 21 mars 2014

Réécoute
Comment utiliser les techniques de drague pour décrocher un job
Chaque semaine, “Prêt-à-l’emploi” vous donne quelques astuces pour survivre dans la jungle du monde de travail.

Mathieu Menet se sentait inutile. Déprimé. A 26 ans, le jeune homme se retrouve au chômage, après avoir travaillé dans l’armée de l’air et rêvé pendant plusieurs années de devenir pilote de chasse.

Il se tourne alors vers les ouvrages censés aider à rechercher un emploi. “C’est le genre de bouquin qu’on n’a pas envie de lire, qui déprime encore plus”, commente-t-il aujourd’hui.

Après avoir essuyé des refus de la part des employeurs, il se souvient alors des nombreux ouvrages qu’il a lus sur les techniques de séduction, plus jeune. “J’étais timide avec les filles,” se justifie-t-il. Il décide de les appliquer. Miracle : ça fonctionne. “J’ai eu deux fois plus de retours positifs de la part des employeurs.”

Objectif: ne pas passer pour un blaireau... auprès du recruteur

Le jeune homme raconte sa recherche d’emploi et distille ses bons conseils sur son blog, et dans un livre, Fuck le chômage!, sorti en février 2014, que vous pouvez feuilleter ici.

Parmi les techniques de séduction à appliquer avec un recruteur, celle du pull / push, qui vise à créer un "ascenseur émotionnel" chez votre interlocuteur :

https://soundcloud.com/elodie-vialle/mathieu-menet

 

Autre technique de séduction prompte à convaincre un employeur, celle du story-telling.

“L’idée, c’est de montrer nos valeurs, mais en incorporant tout ça dans une histoire,  détaille Mathieu Menet. Si un mec vous dit qu’il est courageux, vous le prenez pour un blaireau. En revanche, s’il raconte une histoire à travers laquelle vous allez déduire ces valeurs, ça va avoir plus de sens que s’il vous l’impose.”

 

A aucun moment il n’est question, évidemment, de minauder face à l’employeur, ou de chercher à le séduire. Mais plutôt d’appliquer ces techniques pour l’amener à penser que vous êtes LA personne qu’il lui faut. Mathieu est aujourd’hui responsable de l’innovation dans une société suisse (et il a une copine). Il a retrouvé un travail, donc. Et confiance en lui.

> Fuck le chômage !, éditions First, Mathieu Menet, 12,95.

 


 

> Retrouvez toutes les chroniques "Prêt-à-l'emploi"

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires