Comment soutenir régulièrement les créateurs web ?

Paye ton Projet Jeudi 09 janvier 2014

Réécoute
Comment soutenir régulièrement les créateurs web ?
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, focus sur de nouveaux sites, français et américains, qui permettent d'aider sur la durée les créateurs du Net.

En ce début d'année, on va se pencher non pas sur un projet en particulier mais sur une multitude de projets, ou plutôt, sur un nouveau système pour rétribuer les créateurs qui diffusent leur travail sur le net.

Actuellement, lorsque vous aidez un artiste sur Kickstarter, Ulule ou Kiss Kiss Bank Bank, vous soutenez généralement un projet précis, genre un album, un film, un jeu vidéo... Les sommes d'argent demandées pour avoir une contrepartie intéressante sont souvent des nombres à 2 chiffres, voire plus, car les objectifs financiers sont relativement élevés. Pendant ce temps, que faire des créateurs qui n'ont pas un projet précis, mais qui produisent néanmoins tout au long de l'année du contenu mis à disposition gratis sur le net ? Que ce soit dans le domaine de la musique, du blog BD, des podcasts YouTube...

 

Bonne nouvelle : pour ces créateurs là, il existe désormais des sites qui permettent de verser une petite somme d'argent, soit quelques euros par mois, à chaque nouvelle production qu'il s'agisser d'une nouvelle BD, un nouveau morceau, une nouvelle vidéo, etc. De cette manière, on soutient le créateur qui peut ainsi se nourrir sans se compromettre dans une publicité pour du soda dégueulasse. Ce système de dons modestes mais réguliers, c'est tout le principe de Tipeee, référence au pourboire («tip» en anglais) nouvelle émanation du site MyMajorCompany lancé il y a quelques semaines en France..

Il s'agit donc de proposer aux créateurs de contenus un soutien au long terme, mais pas non plus ad vitam aeternam bien sûr : les promesses de dons peuvent être annulés à tout moment. Comme pour le crowdfunding classique, certaines contreparties sont réservées aux donateurs plus généreux, même si elles restent plutôt anecdotique. Ce système de micropaiment de soutien n'est pas nouveau et rappelle l'outil Flattr, créé en 2010 par Peter Sunde, un des fondateurs de Pirate Bay. Plus récemment, c'est Patreon, un site américain lancé cet automne qui a séduit de nombreux artistes web. Voici sa vidéo de présentation :

 

 

Pour la petite histoire, Patreon a été créé par le musicien Jack Conte, du célèbre duo Pomplamoose, qui en a trouvé l'idée après s'être retrouvé dans la dèche : il avait claqué toutes ses économies dans un clip, et les recettes publicitaires sur YouTube étaient loin d'être suffisantes pour le rembourser. Patreon propose grosso modo la même chose que Tipeee – on est d'ailleurs en droit de se demander si MyMajorCompany n'aurait pas totalement pompé son homologue américain, hum.

Côté Tipeee, en tout cas, les créateurs à soutenir ne sont pas nombreux pour l'instant, mais notre coup de cœur va clairement au Fossoyeur de films, un cinéphile hilarant qui sévit sur YouTube depuis deux ans, avec plus de 6 millions de vues à son actif et près de 140000 abonnés. Ses vidéos, comme sa toute dernière sur les remakes de film d'horreur à découvrir ci-dessous se dégustent comme du petit lait :

 

 

On se permettra désormais d'évoquer à l'occasion dans cette chronique certains de ces créateurs, français ou étrangers, cherchant à pouvoir vivre de leur discipline sans trop dépendre des aléas publicitaires.

 

Toutes les chroniques Paye Ton Projet

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Alexandre Hervaud

Commentaires