Comment s'habiller pour un entretien d'embauche ?

Prêt-à-l'emploi Vendredi 13 juin 2014

Réécoute
Comment s'habiller pour un entretien d'embauche ?
Chaque semaine, "Prêt-à-l'emploi" vous livre quelques conseils pour survivre dans le monde du travail.

 

Dans la jungle du monde du travail, l’habit fait le moine. L'entreprise est une sorte de tribu, et l'entretien d'embauche, un rite de passage. Il vous faut donc envoyer un message clair au recruteur, en le rassurant sur vos compétences bien sûr, mais aussi sur vos capacités à intégrer son équipe. Et le look peut vous y aider.

Oubliez le costard / cravate

Faut-il pour autant se forcer à porter un costume ? Pas du tout ! Il faut tout d'abord analyser les codes de l’entreprise dans laquelle on souhaite travailler, explique Caroline Baly, conseillère en image et en communication :

https://soundcloud.com/elodie-vialle/comment-shabiller-pour-un-entretien-dembauche

 

Votre tenue ne sera pas la même si vous postulez dans l’industrie automobile, agro-alimentaire ou pharmaceutique par exemple. Vous devez aussi vous adapter en fonction du poste que vous visez. Parfois, un costard, c’est rédhibitoire. Un graphiste avec une cravate peut ainsi rendre dubitatif un employeur.

Evitez les imprimés fleuris

Privilégiez les tons unis, les couleurs neutres, comme le blanc, le beige, ou le bleu marine qui inspire davantage le sérieux, rigueur. Le rouge, par exemple, agresse un peu. Il vous faut aussi des tenues claires, structurées, comme un pantalon avec un pli. Et surtout -c’est une évidence- pas de décolleté pigeonnant. En clair, plus votre apparence sera sobre, et plus on sera concentré sur ce que vous dites, et pas sur votre look.

 

Le rouge à lèvres, OK, mais discret.

7 accessoires maximum

Le conseil de Caroline Baly ? Portez sept accessoires au maximum (sac à main, ceinture, bague, collier, etc.). Pour les hommes, la touche d’originalité peut venir d’une petite écharpe, pour casser le côté strict. Pour les femmes, oubliez le sac à main que vous prenez pour sortir en boîte le samedi soir. Bannissez sans regret le bling-bling.

Faites attention, enfin, aux petits détails, comme un bouton décousu ou une tache sur vos vêtements. L’idéal, c’est d’arriver 5 minutes avant votre entretien d’embauche, histoire de ne pas transpirer et de ne pas avoir de grosses auréoles sous les bras.

Conclusion : évitez de vous entraîner au sprint avant un entretien d'embauche.


 

 

Commentaires