Ciné+Musique = <3

Le 12-13 Jeudi 21 mars 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Ciné+Musique = &lt;3
Philippe Dana et Laurent Kramer reçoivent NT Binh, commissaire de l'exposition Musique et cinéma à la Cité de la musique (Paris).

Musique et cinéma: le mariage du siècle? un exposition de la Cité de la Musique à Paris.

Que serait la magie du cinéma sans l’émotion de la musique ? L’exposition « Musique et cinéma, le mariage du siècle ? » a l’ambition de dévoiler ce qui se joue dans cette rencontre sensible entre deux arts. Destinée à tous les publics, aux cinéphiles comme aux mélomanes, elle est l’occasion de se plonger dans les coulisses de la fabrication des grands films qui ont marqué l’histoire du cinéma, en rendant perceptible le rôle de la musique dans leur élaboration.

Partant de thèmes fédérateurs (le rire, l'épopée, l’amour, le suspense...), de duos célèbres de cinéastes-compositeurs (Prokofiev / Eisenstein, Hitchcock / Hermann, Leone / Morricone...), le parcours de l’exposition démontre le rôle que peut jouer la musique à toutes les étapes de la fabrication d’un film, dès sa conception. Tout au long de l'exposition, plus de cent extraits de films projetés dans de petites salles dialoguent avec des œuvres de natures très diverses : interviews, extraits sonores, photos, pochettes de disques, instruments, documents de tournage sont réunis pour dévoiler la façon dont la musique renforce le pouvoir d'évocation du 7e art. Des modules interactifs offrent également aux visiteurs une approche sensible et pédagogique de la musique au cinéma.

Musique & cinéma: le mariage du siècle? un livre sous la direction de NT BINH, publié aux éditions Actes Sud.

Cet ouvrage constitue un véritable événement pour les cinéphiles et les mélomanes. C’est le premier beau livre qui se propose d’explorer les liens unissant ces deux arts et de révéler le rôle de la musique à toutes les étapes de la vie d’un film.


Si, pendant le tournage, se pose la question de “filmer la musique”, c’est à l’étape du montage que la relation entre les deux arts est la plus cruciale : au moment où se décide la composition d’un morceau original ou l’emploi de partitions préexistantes sur la bande-son. Lorsqu’un film vient à sortir, la musique joue souvent un rôle capital dans le lancement et la promotion ; à l’inverse, le cinéma a réussi populariser des musiques inconnues ou à transformer des chansons en tubes planétaires, comme Love Story, La Chanson de Lara ou Bagdad Café.


Ainsi, pour analyser ces différents aspects, les textes de ce catalogue ont été confiés aux meilleurs spécialistes de la question. Plusieurs interviews inédites avec des compositeurs légendaires (Nino Rota, Lalo Schifrin), des cinéastes (Alain Resnais) ou des professionnels du son (Jean Goudier) complètent le propos. L’iconographie, spécialement riche, compte de nombreuses photographies et affiches de films, mais aussi des reproductions de partitions mythiques (Touchez pas au grisbi, À bout de souffle, Le Parrain…), de documents inédits (correspondances, dessins préparatoires, notes manuscrites), des images rarissimes d’orchestres pendant les sessions d’enregistrement pour le cinéma ou de tandems cinéastes-compositeurs au travail. Tout ce matériel est complété par des dessins originaux signés d’un artiste de story-boards pour le cinéma, par une bibliographie commentée et par un index.

La chronique musicale de Laurent Bachet, aujourd'hui sur le cycle En avant la musique, au Forum des images.

Photo: Alexandre Desplat et Jacques Audiard, au Studio Guillaume Tell, Suresnes, avril 2009
Crédit: © Xavier Forcioli

Commentaires