Chain & The Gang en session

Le 16-18 Lundi 02 juin 2014

Réécoute
Dernières diffusions
11/07/14 Le 16-18
09/07/14 Le 16-18
08/07/14 Le 16-18
Chain & The Gang en session
Le groupe Chain & the Gang est en session dans le 16/18 !

 

La session du 16/18 : Chain & The Gang

Chain and the gang est notre invité. Ce groupe n'est pas réputé pour mâcher ses mots, ni pour la douceur angélique de ses arrangements avec ce son garage rock en provenance de Washington.

Chain and the gang vient de sortir un nouvel album, Minimum Rock'n'Roll, toujours aussi brut e fonderie, avec des textes aux paroles pleine du bon esprit tordu et libertaire de la beat génération.

Chain & The Gang > Devitalize

 

 

Chain & The Gang > Certain Kinds Of Trash

 

Chain & the Gang est en concert en Allemagne durant le mois de juin ( le 17 à Leipzig, le 18 à Berlin, le 19 à Hambourg, le 21 à Brême).

 


Le journal de musique:

Nous ouvrons ce journal par un inédit de Disclosure. Le duo Lawrence s'est accordé une petite récréation avec un titre baptisé The Mechanism qui n'est pas sur leur premier album.

Les sons des synthés et l'esprit ressemblent furieusement aux premières productions de Mr Oizo. Le titre est co produit avec le producteur de Liverpool Friend Within.

Disclosure est déjà annoncé sur les plus grands festivals de l'été pour une 2 ème saison estivale fructueuse. Ils joueront notamment à Glastonburry.  Leur prochain concert en France, c'est le 4 juillet pour le festival normand Beauregard.

 

Jack White étale ses problèmes d'ego dans le magazine Rolling Stone. Jack White évoquait des choses personnelles sur sa relation parfois difficile avec Meg, partie touchante de l'interview. Mais il s'en est pris aussi aux Black Keys en estimant que le groupe n'avait fait que profiter de l'opportunité laissée par la fin des White Stripes pour développer leur projet qui sonnerait comme du White Stripes mais qui n'en aurait ni l'authenticité, ni la saveur.

Jack White s'est depuis confondu en excuses sur son site.

On clotûre avec du sang frais et un étonnant mélange de son grunge qui envoient du boiset de voix éthérée, rêveuse, comme la scène indie pop les aime en ce moment.

Ce groupe c'est Wolf Alice. Un tout jeune groupe anglais dont on parle depuis déjà quelques mois. Voilà leur tout nouvel EP avec comme premier single cette petite gifle qui fait du bien.

 

retrouvez les chroniques de Pascal Bertin et Romain Lejeune. 

 



 

Réécouter toutes les émissions

Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

Devenez fan de la page Facebook

Commentaires