Ces sujets qui fachent et clashent sur Internet

L'actualité numérique Vendredi 09 août 2013

Réécoute
Ces sujets qui fachent et clashent sur Internet
Internet, c'est un peu comme un repas de famille. Il y a des sujets à absolument éviter, sous peine de voir mamie éclater en sanglot, et tonton Jean-Claude bourré taper des poings sur la table. Tour d'horizon des discussions à ne surtout pas ouvrir.

 

Nous y voilà. Le ventre mou de l'été est bien installé, les articles sur les prétendus jours les plus chiants de l'année se multiplient comme des moustiques au-dessus de mon pieu et les villes sont tellement désertes qu'elles nous donnent chaque jour l'impression d'évoluer dans le scénario d'I am Legend.

Pour secouer cette torpeur estivale, rien ne vaut donc un bon sujet qui fâche et qui clashe, comme on dit sur Internet. Ca tombe bien, Internet, justement, regorge de polémiques qui font s'étriper jusqu'à la mort (oui, parce que rappelez-vous, les commentaires sont une question de vie ou de mort) des millions d'internautes.

Ségolène au top

En juin dernier, une étude [PDF] s'est justement penchée sur la question, en l'abordant uniquement à travers le prisme Wikipedia. L'idée étant de répertorier les articles faisant le plus débat dans les différentes versions du site (anglaise, française, farsi, espagnole...) et étant de fait modifiés et retouchés à outrance. Ou, pour résumer la méthode en des termes plus clairs :

 

Lors de sa sortie il y a quelques semaines, l'étude en question avait fait un peu de bruit en France, qui s'était alors rendue compte que la candidate malheureuse à la présidentielle de 2007 Ségolène Royal tenait le haut du pavé dans la mare.

Bush, Jésus ou Hitler

Sans grande surprise, l'étude a déterminé que la politique et la religion constituaient les deux grandes thématiques polémiques sur Wikipedia. Soit en clair les deux dossiers sur lesquels l'humanité se tord les neurones depuis qu'elle s'est demandée ce qu'elle pouvait bien fabriquer sur cette planète.

Du coup, George Bush arrive en tête du classement anglais et Mahomet, Jésus, le christianisme ou plus directement Dieu semblent quelques uns des sujets les plus controversés à l'internationale. A côté d'autres joyeusetés comme "Hitler" ou "Holocauste". Comme quoi l'humanité se plait à communier dans ce qu'elle a de plus honteux.

 

Ceci dit, des particularismes locaux existent : le Japon par exemple, se frite insulaire, sur des thèmes exclusivement locaux, quand les débats en portuguais portent avant tout sur des équipes de foot.

Notons aussi que tout le monde n'a pas le réflexe, ou ne serait-ce que la possibilité de commenter sur Wikipedia (déjà faut-il disposer d'un accès à Internet et connaître l'existence de ce site). Du coup, les clashs dominants sont souvent des préoccupations occidentales (bien que l'intérêt porté au farsi, à l'arabe ou au japonais permettent d'équilibrer l'étude) ou des tensions impliquant de nombreuses nations, tel que le conflit Israelo-Palestinien. Ou la Seconde guerre mondiale et les multiples points Godwin qui l'accompagnent.

Plus réjouissant, la tendance New-Age, complotiste voire complètement allumée domine aussi largement les débats. Les ovnis arrivent ainsi à la deuxième place des controverses en France, réputée pour ses nombreux spots de rencontres du troisième type. La télépathie quant à elle, semble fasciner la République Tchèque. Et bien sûr, la réalité des attentats du 11 septembre 2001 est aussi remise en cause sur Wikipedia - Marion Cotillard appréciera.

 

Plus étrange encore : le catch, et ses protagonistes haut en couleurs, semblent méchamment faire débat sur la version anglaise de Wikipedia. Une polémique dont les tenants et aboutissants nous échappent. A moins que les catcheurs soient des aliens qui tentent de dissimuler leur véritable identité aux internautes.

Wait... ça doit être ça.

SONS :

- "Drama Queen", en hommage à toutes les amoureux du drama

Andréa Fradin

Toutes les chroniques Suivez le geek

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires