Ces hits qu’on n’attendait pas

Top 5 Lundi 05 mai 2014

Réécoute
Ces n°1 qu’on n’attendait pas
Parce que nous avons la manie des classements en tout genre, chaque jour l'équipe vous propose un top un peu futile, très pop et donc indispensable (ou presque). Aujourd'hui, on parle de gros succès un peu surprenants.

 

Ice ice baby ou La macarena, deux exemples parmi les nombreux titres de qualité parvenus à se faire une place en tête des charts américain. Pourquoi ? Nul ne le sait. Quelques autres numéros 1 "suprise" ont été recensés par le site policymic. Les voici.

- The Doors – Light my fire

1967. Un titre aux références explicites à la drogue et au sexe. Impossible d’y résister

 

- George Harrison – My Sweet Lord

1970. Le premier titre post-Beatles à atteindre la première place des charts n’est ni chanté par McCartney, ni par Lennon. Et c’est une chanson qui parle de la dévotion religieuse.

 

- Prince – When Doves Cry

1984. Pas la chanson la plus abordable de Prince, une chanson ambitieuse et aurélolée de succès.

 

- Aladdin et Jasmine – Ce rêve bleu

1992. Première chanson tirée d’un dessin-animé à atteindre les sommets en faisant descendre de la plus haute marche Whitney Houston et son I will always love you.

 

- The Notorious B.I.G – Mo Money Mo Problems

1997. Et c’est un peu triste, puisque c’est un numéro un posthume, Biggie ayant été abattu quelques mois auparavant…

 

 


 

Charline Roux



Réécoutez toutes les chroniques

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires