Ces féministes venues de l'Est

République du Mouv' Lundi 01 octobre 2012

Réécoute
Ces féministes venues de l'Est
Elles sont Russes, elles font du rock et s’appellent les Pussy Riot.

Nadejda Tolokonnikova, Ekaterina Samoutsevitch et Maria Alekhina ont été condamnées à 2 ans de camp chacune le 17 août dernier pour « hooliganisme » et « incitation à la haine religieuse ».

Leur péché ? Avoir chanté dans la Cathédrale du Christ-Saint Sauveur de Moscou une prière punk demandant à la Vierge Marie de « chasser Poutine du pouvoir »

 

Voilà qui n’arrange en rien l’image de la Russie, abimée par l’autoritarisme de son chef, Vladimir Poutine. Derrière cette condamnation se dessine les contours d’une jeunesse qui étouffe et à qui l’on refuse de s’exprimer librement.

 

A l’image des Pussy Riot, les FEMEN tentent de faire entendre leurs voix. Féministes aux seins nus, elles militent pour la démocratie, la liberté de la presse, les droits des femmes, contre la prostitution et les violences conjugales.

Faut-il voir en elles une nouvelle vague de féministe ?

 

En ce Pussy Riot Day, La République du Mouv’ s’intéresse aux féministes avec les FEMEN et l’historienne Michèle Riot-Sarcey, professeur d'histoire contemporaine à Paris 8.

 

Qui sont ces féministes venues de l’Est et incarnent-elle vraiment le nouveau féminisme ? On en parle ce soir.

 

La République du Mouv’ : Benoît Bouscarel

Attachée de production : Julie Verne

Commentaires