Causette

Rodéo sur Le Mouv' Mercredi 05 septembre 2012

Réécoute
Dernières diffusions
07/01/14 Newcomers
06/01/14 Black Yaya
Causette
Christophe accueille cet après midi comme il se doit Johanna Luyssen, rédac chef adjointdu magazine Causette, mensuel plus féminin du cerveau que du capiton. Info, dessins, photos, points de vue...

Pour vous mettre l'eau à la bouche, on vous propose l'édito du Causette de septembre :

Un jour, j’irai à New York avec un Maya.

J’en connais un qui doit bien se marrer, du fond de son tombeau millénaire. Petit Maya, toi qui as été tant raillé ces dernières années, avec ton histoire de fin du monde en décembre 2012, j’entends d’ici ton rire de trépassé se payer la tête de nos faces de fin de race. Personne n’y croyait, et on te moquait. En fait, je crois que tu ne devais pas être le plus fort de ta classe en boulier, parce que tu t’es planté. Mais pas de beaucoup. De quelques décennies à peine, maintenant, on le sait... Ah, tiens, à ce propos, savez-vous qui est Delphine Batho ? Non, bien sûr. Et c’est normal, parce qu’elle est notre ministre de l’Écologie et que ça, en tant de crise, c’est le benjamin du cadet de nos soucis. Pourtant, elle est le membre du gouvernement qui a la place la plus inconfortable. Ben oui, voir tomber sur son bureau le rapport scientifique 1 qui annonce l’effondrement imminent et irréversible des écosystèmes (aux alentours de 2050) un mois à peine après avoir été nommée, c’est moche. Un peu comme prendre le ministère des Droits des femmes quelques jours avant l’instauration de la charia. Cataclysmique. Mais je laisse à ma copine Bridget Kyoto (page 28) le soin de vous expliquer le pourquoi et le comment. Moi, c’est une petite phrase de Cécile Duflot 2 qui m’a écorché l’instinct de survie : « Je dis aux écologistes : “Soyez fiers de peser sur le réel ! ’’ » Ah bon, ils pèsent ?

Pour l’instant, je sens plus le poids du réel sur mes épaules que la voix des écolos dans mes oreilles. Silence assourdissant des amis de la nature sur ce rapport ter-ri-fiant. Bon, il y a bien cette conférence environnementale prévue par le gouvernement les 14 et 15 septembre prochains, qui « se saisira de deux grandes priorités – la transition énergétique et la préservation de la biodiversité – et ouvrira une concertation sur plusieurs chantiers, notamment sur la fiscalité écologique, le lien entre la santé et l’environnement et la nouvelle gouvernance écologique ». Non, vraiment, c’est bien. Faut faire avancer les chantiers. Mais une réunion d’urgence de l’ONU serait peut-être plus adaptée, non ? L’institution mondiale regroupe désormais la quasitotalité des États du monde, soit 193 sur les 196 qu’elle reconnaît. De quoi envisager une réponse globale à une urgence globale.

Mais je crois que notre ministre Batho, ainsi qu’Eva Joly, Daniel Cohn-Bendit ou Pascal Durand 3, dont c’est pourtant le coeur de métier, sont devenus muets. Ou ont été pétrifiés par l’annonce. Alors, si on n’est convenablement servi que par soi-même, je vais prendre mon petit Maya sous le bras et l’emmener à New York, au siège des Nations unies. Et je vais demander, à l’accueil, une petite réu d’urgence des États membres. Ils nous écouteront, j’en suis sûre. Et tous ensemble, nous calmerons la démographie, nous alignerons le niveau de vie des riches sur celui des pauvres, nous ne construirons plus que sur les terres déjà altérées par l’homme, et la divine Croissance ne sera plus la mesure du bonheur de l’être humain. J’y crois à mort.

Bon, il paraît qu’en toute logique commerciale, comme les autres patrons de médias, je ne devrais pas vous parler de ça. C’est pas commercial. C’est anxiogène, donc ça ne donne pas envie d’acheter le journal. Mais, je vous connais, vous ne vous arrêterez pas à ça. Hein, dites ?

1. Approaching a state-shift in Earth’s biosphere, publié dans la revue Nature, en juin 2012.
2. Ministre du Logement, ancienne secrétaire nationale d’Europe Écologie-Les Verts.
3. Secrétaire national d’EELV.

Source : Causette

http://fr-fr.facebook.com/Causette

La vidéo de présentation de Causette !

Commentaires