C'est quoi la laïcité ?

Façon de penser Lundi 01 avril 2013

Réécoute
C'est quoi la laïcité ?
La France est-elle un pays trop ou pas assez laïc ? En ce lundi de Pâques, on s'intéresse de plus près à la tendance athée.

 

La laïcité ça veut dire quoi au juste ?

Tout d'abord, elle est définie dans la loi de 1905 : "la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte."

À première vue, il s’agit de défendre la liberté de penser : l’Etat n’impose aucune religion à personne et laisse à chacun le droit de croire ou de ne pas croire. En échange, la religion doit rester dans le domaine privé.

On peut comprendre l’interdiction des signes religieux à l’école, qui est une institution publique. Mais quand on commence à étendre le principe de la laïcité dans le privé, et notamment, dans une crèche comme dans l'affaire Baby-Loup, est-ce qu’on ne tombe pas un peu dans le totalitarisme ?

Désormais, la République ne reconnaît aucun culte au sens où elle interdit purement et simplement de pratiquer une religion. 

Et pourtant aujourd'hui, pour la pluplart d'entre-vous petits chanceux, vous pouvez rester traîner au lit aujourd'hui... Eh oui le lundi de Pâques est férié. Derrière notre soi-disant laïcité, il y aurait donc la défense de traditions chrétiennes ! DAMN IT.

Ce n'est évidemment pas si simple... Catherine Kintzler, une philosophe spécialiste de la laïcité, interprète les choses autrement. Pour elle, au contraire, la France ne serait pas assez laïque et finalement, les religions auraient encore des privilèges.

Pour découvrir lesquels, (ré)écouter la Façon de Penser en haut de cette page.


> Toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast : RSS & ITunes

Commentaires