Buren, artiste monumental

Plan B (best of) Mardi 05 juin 2012

Réécoute
Buren, artiste monumental
Frédéric Bonnaud reçoit Daniel Buren pour Monumenta 2012 au Grand Palais (Paris).

Monumenta 2012, une expostion de Daniel Buren, au Grand Palais (Paris).

Un concept unique et fédérateur

Confrontation artistique sans équivalent dans le monde, organisée par le ministère de la Culture et de la Communication, MONUMENTA invite chaque année un artiste contemporain de renommée internationale à investir les 13 500 m² de la Nef du Grand Palais avec une œuvre spécialement conçue pour l’occasion.

Retrouvez tous les détails sur le site de Monumenta.


Daniel Buren

Né en 1938 à Boulogne-Billancourt, Daniel Buren développe, dès le milieu des années 60, une peinture radicale qui joue à la fois sur l’économie des moyens mis en œuvre et sur les rapports entre le fond (le support) et la forme (la peinture).

En 1965, alors qu’il peint des tableaux qui mêlent formes arrondies et bandes de tailles et de couleurs diverses, il choisit d’utiliser un tissu industriel à bandes verticales alternées, blanches et colorées, d’une largeur de 8,7 cm. Partant des possibilités multiples offertes par ce support, il mène une réflexion sur la peinture, sur ses modes de présentation et, plus largement, sur l’environnement physique et social dans lequel l’artiste intervient.

Vous pouvez lire la suite sur le site de Monumenta ou vous rendre sur le site personnel de Daniel Buren.

 

 

Photo: Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris.


Commentaires