Bulles sans frontières

le Reportage de la Rédaction Mercredi 16 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Bulles sans frontières
Jusqu'au 27 avril, le Musée de l'Histoire de l'Immigration propose une expo qui dresse des parallèles entre BD et immigration. Enki Bilal, Marjane Satrapi, René Goscinny, Marguerite Abouet... Des auteurs qui par dans leur histoire personnelle ou dans leurs récits, ont tous un rapport à l'immigration.

 

Saviez vous qu'Astérix, le plus gaulois des personnages de BD, a été créé par deux fils d'immigrés ? Partant de ce constat, l'exposition "Albums" se penche pour la première fois sur les liens entre immigration et 9 ème art. 500 documents originaux sont exposés : planches, esquisses, croquis préparatoires, films d'animations et entretiens filmés.

Dans les allées de l'expo "Albums" / DR

Parmi les 117 artistes exposés, une grande majorité a connu l'immigration. Le père d'Enki Bilal (d'origine yougoslave) était le tailleur de Tito. René Goscinny est le fils d'immigrés juifs polonais. José Munoz est un exilé argentin. Leurs planches reflètent ces sentiments mélés d'aventure et de déracinement.

Planche extraite de "Pablo", par Julie Birmant et Clément Oubrerie

L'expo Albums s’intéresse à la figure de l'immigré dans les comics, dans l'autofiction ou la BD-reportage. Elle se poursuit jusqu'au 27 avril au Musée de l'Histoire de l'Immigration. Du mardi au vendredi de 10h à 17h30. Samedi et dimanche de 10h à 19h.

Reportage pour le Mouv' signé Damien Triomphe.

Commentaires