Brit Awards : Bowie, les Arctic Monkeys et des slips

La Pop au carré Jeudi 20 février 2014

Réécoute
Brit Awards : Bowie, les Arctic Monkeys et des slips
Les Brit Awards ont sacré mercredi soir une légende du rock : David Bowie. A 67 ans, il est le plus vieux primé de l'histoire de cette cérémonie britannique. Les Arctic Monkeys, Daft Punk et Ellie Goulding figurent également au palmarès 2014.

 

"Vous ne pensiez quand même pas que David Bowie serait dans la salle ?" Noel Gallagher, l'ex-Oasis, s'amuse. Il vient d'annoncer le couronnement de Ziggy Stardust, meilleur interprète masculin de l'année aux Brit Awards. La légende n'est effectivement pas là. Mais Kate Moss se pointe à sa place, vêtue d'une robe imprimée à motifs lapins, les mêmes lapins que Bowie portait pour la tournée Ziggy. Il lui a écrit un étrange discours.

 

 

Selon une croyance japonaise, les lapins de mon vieux costume, ceux que porte Kate, vivent sur la lune. Kate vient de Venus et j'arrive de Mars, donc c'est plutôt chouette... Je suis vraiment ravi de recevoir ce prix du meilleur mâle. Ce que je suis effectivement, n'est-ce pas Kate ? Merci beaucoup, et je voudrais dire aux Ecossais : restez avec nous !


 

Allusion au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, prévu le 18 septembre prochain. Le chanteur se pose en partisan du non. Il a fait immédiatement réagir les deux camps par twitter interposé :

 

 

 

 

Mais les grands gagnants de la soirée n'avaient pas 67 ans, et ils n'ont rien tenté de très politique. Les Arctic Monkeys ont remporté les prix du meilleur groupe et du meilleur album (pour AM). Alex Turner, le chanteur, avait lui aussi prévu un laïus bien torché, et pour le moins inattendu :

 

 

Ah le rock'n roll ! Il ne disparaîtra jamais ! Il peut hiberner parfois, replonger dans le marais. Je pense que la nature cyclique de l'univers nécessite qu'on accepte ce genre de lois. Mais au fond, il est et il sera toujours là, patientant dans son coin, prêt à remonter à travers la boue, à briser son plafond de verre, toujours plus resplendissant. On a parfois eu l'impression qu'il disparaissait mais le rock ne mourra jamais.


 

Jolie plume. Nettement plus soignée que celle des One Direction. Le boys band a obtenu les Brits du meilleur clip et du plus gros succès britannique à l'étranger. Mais au moment de recevoir le trophée, l'un des cinq garçons avait mystérieusement disparu... aux toilettes !

 

 

Je suis désolé, j'étais en train de faire pipi, et les toilettes sont super loin d'ici. Euh... On a gagné quoi au fait ?


 

Le prix de la meilleure interprète féminine est allée à Ellie Goulding, visiblement impressionnée de recevoir sa récompense des mains de Prince. Quant aux artistes étrangers, les votants ont choisi de saluer le travail de l'Américain Bruno Mars (interprète masculin), de la Néozélandaise Lorde (interprète féminine) et des Daft Punk (groupe). Les Français n'étaient pas là, quoique deux individus casqués se soient fait passer pour eux sur le tapis rouge. Casqués mais peu habillés :

 

 

Pharrell Williams et Nile Rodgers ont assuré Get Lucky en live, avec pour Pharrell le même accoutrement scout aperçu aux derniers Grammy's. Beyonce a assuré le service minimum en chantant XO dans la plus complète immobilité. Comme c'était la première fois qu'elle proposait le titre en public, on s'en est satisfait. Katy Perry, plus spectaculaire, s'est transformée en reine d'Egypte fluo pour son Dark Horse :

 

 

Palmarès complet :

  • Artiste masculin britannique : David Bowie
  • Artiste féminine britannique : Ellie Goulding
  • Groupe britannique : Arctic Monkeys
  • Révélation britannique : Bastille
  • Album britannique de l'année : AM, des Arctic Monkeys
  • Chanson britannique de l'année : Waiting All Night, des Rudimental
  • Meilleur clip : Best Song Ever, des One Direction
  • Plus grand succès britannique à l'étranger : One Direction
  • Artiste masculin étranger : Bruno Mars
  • Artiste féminine étrangère : Lorde
  • Groupe étranger : Daft Punk
  • Choix de la critique : Sam Smith

 

Revivez également la cérémonie des Grammy Awards sur lemouv.fr. Cliquez ici.

Tous nos articles sur les Arctic Monkeys sont à retrouver par là.

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

 


 

Photo de couverture et vidéos © The Brit Awards, 2014

Compte-rendu et mise en page : Augustin Arrivé

Commentaires