Breaking Bad, Dexter... fins de séries délicates

La Pop au carré Jeudi 24 avril 2014

Réécoute
Breaking Bad Vs Dexter, les délicates fins de séries
Alors que se tient jusqu'au 30 avril à Paris la 5e édition du festival Séries Mania, retour sur un casse-tête scénaristique : la fin d'une série télé. Celle de "Dexter" a majoritairement déçu quand celle de "Breaking Bad" a séduit.

 

NB : Article garanti sans spoiler, en revanche les vidéos en sont remplies. Ne cliquez pas trop vite !

 

Il y a moins d'un mois, nous découvriions enfin comment Ted Mosby a rencontré la mère de ses enfants. Le final de How I Met Your Mother, diffusé par CBS, déclenchait immédiatement une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux. Les fans affrontaient les haters dans des débats sans fin : fallait-il quitter les personnages de cette façon ? le sort réservé à la fameuse maman était-il cohérent ? comment untel pouvait-il terminer avec telle autre ?

 

ALERTE SPOILER : ci-dessus les dernières minutes de "How I Met Your Mother" © CBS, 2014 

 

La passion des échanges était proportionnelle au temps passé avec ces héros. "C'est comme une séparation, comme un deuil", interprète Charles Decant, rédacteur en chef de puremedias.com. "Quand on s'investit émotionnellement pendant plusieurs années, c'est important que les scénaristes nous proposent une fin qui nous aidera à tourner la page."

Les mêmes équipes tournent parfois des fins alternatives, sensées combler les frustrations des ronchons. Une autre fin de HIMYM figurera par exemple dans les bonus des DVD. "Je ne suis pas très séduit par ce procédé", reconnaît Charles Decant. "Quand on propose une fin, il faut s'en tenir à ce qu'on a choisi parce qu'on l'a forcément fait pour des raisons précises." 

 

ALERTE SPOILER : fin alternative de la 1ère saison de "24h chrono" © FOX, 2002

 

Cette question des fins de séries était au coeur d'une table ronde, en ouverture de l'excellent festival Séries Mania, dont la cinquième édition se déroule jusqu'au 30 avril au Forum des Images à Paris.

Parce qu'Angela 15 ans, déprogrammé brutalement après dix-neuf épisodes, n'a jamais eu de fin, de nombreux téléspectateurs vivent encore dans le souvenir de la série, aujourd'hui culte. Le deuil semble presque impossible. François Descraques, le créateur du Visiteur du Futur, est pleinement conscient de ce risque : "On n'est pas dans un modèle économique très stable, si bien que chaque fin de saison peut devenir la fin de la série."

 

ALERTE SPOILER : bande-annonce de la 4e saison du "Visiteur du Futur" © France 4, 2014

 

Il explique réfléchir toujours de façon à ce que l'intrigue d'une saison soit à peu près bouclée avant de passer à la suivante. "Mon modèle, c'est Joss Whedon avec Buffy ou Angel : chaque saison a son méchant, son arc narratif, etc." Rassurez-vous : chaque épisode étant visionné plusieurs centaines de milliers de fois sur le net, la saison 4, en cours de diffusion ne devrait pas être la dernière.

Ce ne sont heureusement pas toujours les chutes d'audiences qui signent l'arrêt de mort des programmes. Des chants du cygne comme ceux de Six Feet Under ou Breaking Bad, ciselés à la perfection, portent la marque des grands auteurs.

 

ALERTE SPOILER : ci-dessus, les dernières minutes de "Breaking Bad" © AMC, 2013

 

Canal+ s'apprête à saborder ainsi Mafiosa pour éviter la saison de trop. "C'est la première fois que la chaîne arrête une série qui marche encore, et c'est une libération", se félicite la productrice Nicole Collet. "C'était une décision commune du showrunner, du diffuseur et des producteurs. Nous avons considéré que nous étions arrivés au bout éditorialement de ce qu'on avait à raconter." Un luxe que bien des scénaristes ne peuvent pas s'offrir (R.I.P. : Luck, Boomtown, Boss, Hello Ladies...).

 

ALERTE SPOILER : bande-annonce des épisodes 5 et 6 de la 5e saison de "Mafiosa" © Canal+, 2014


Elle reste persuadée que la vie d'une série continue après sa disparition. "Les gens continuent à la regarder en VOD, elle sera rediffusée et vendue à l'étranger. Et les personnages demeurent dans l'imaginaire du public." Parfois des séries peuvent également ressusciter, pour des arguments généralement purement commerciaux. Ainsi Jack Bauer reprendra du service le mois prochain, comme les Heroes en 2015.

 

Teaser de la résurrection de la série "Heroes", diffusion prévue l'année prochaine © NBC, 2015

 

"Il faut vérifier si c'est fait avec les équipes et les acteurs d'origine, avec le même ton", s'inquiète Charles Decant. "Et il faut prendre en compte qu'une série est propre à son époque. Refaire Friends vingt ans après ne serait pas forcément aussi pertinent." De toute façon, Courtney Cox a prévenu cette semaine que ça n'arriverait pas. Ca vaut d'ailleurs sans doute mieux : le redémarrage sur Netflix de Arrested Development, sept ans après sa déprogrammation par la FOX, a déçu la plupart des fans.

 

Nic Pizzolatto, le créateur de True Detective, sera ce vendredi 25 avril l'invité de Pierre Langlais dans Les Séries Télé, sur le Mouv'.

Plus d'infos sur le festival Séries Mania en cliquant ici.



Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Photo de couverture : photo promo de la dernière saison de Six Feet Under © HBO, 2005

Reportage et mise en page : Augustin Arrivé

 

Commentaires