Bonnes nouvelles du Cambodge

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mardi 21 octobre 2014

Réécoute
Bonnes nouvelles du Cambodge
Pourquoi se focaliser sur les problèmes quand il existe des solutions ? C'est le crédo de "Sok Sabaï", un webdocumentaire qui met en lumière cinq projets innovants pour faire reculer la pauvreté au Cambodge. Et ailleurs.

En khmer, pour dire "ça va", on dit "sok sabaï". C'est d'ailleurs l'une des expressions que l'on entend le plus au Cambodge. Un pays en voie de développement, un taux de croissance de 7% en 2013, mais un pays marqué par de fortes inégalités, près d'un tiers de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

Un enfant pêcheur à Koné Damrey © Romain Auzouy

Pour évoquer ce Cambodge qui porte encore dans sa chair les stigmates de la dictature Khmers Rouges, les journalistes Sibylle Véron et Romain Auzouy ont choisi de regarder par le bout positif de la lorgnette :

Parler des solutions, c'est aussi parler des problèmes. Ce n'est pas de l'angélisme, c'est une manière de s'éloigner un peu des faits pour aller à la rencontre des acteurs de terrains, à qui les journalistes ne donnent pas assez la parole.


Sybille Véron en tournage dans une rizière © Romain Auzouy


On appelle cela, le "journalisme de solutions", ou le "journalisme d'impact". Leur webdocumentaire Sok Sabaï ! Bonnes nouvelles du Cambodge se concentre ainsi sur cinq projets humanitaires au sens très humain du terme.

Des initiatives parfois modestes, souvent individuelles, toujours porteuses, qui améliorent le quotidien des cambodgiens sans oublier de les inclure dans la démarche.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir Sok Sabaï :

 

Reportage de Sébastien Sabiron.

 


 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires