Bitstrips, selfie, personnal branding : qui suis-je?

Façon de penser Mardi 19 novembre 2013

Réécoute
Bitstrips, selfie, etc.: Qui suis-je?
L'image que nous construisons de nous-même sur Internet pourrait sembler toujours un peu mensongère par rapport à la réalité. Mais dans la vie, ne jouons-nous pas aussi un personnage ?

 

Dans sa chronique du 18 novembre, Andréa Fradin a parlé de "Bitstrips", cette nouvelle application tendance, qui permet de se représenter sous la forme d'un personnage de BD. Une manière ludique de raconter sa vie à ses "amis". 

 

C'est aussi une manière de construire sa propre image, aux yeux des autres et de soi-même, comme permettent de le faire encore les "selfies", statuts Facebook et autres avatars. 

> A lire aussi : "Me, my selfie, and I"

On pourrait donc penser qu'Internet nous permet un peu de jouer à qui on est, d'autant que notre image est toujours un peu "idéalisée", voire, trompeuse.

Mais dans la vie réelle, est-ce qu'on ne joue pas aussi un personnage ? Au fond, qui suis-je ?

En tout cas, c'est ce que montrait Sartre dans L'être et le néant, en évoquant la mauvaise foi, et en montrant par exemple, comment un garçon de café ne fait que jouer à être garçon de café.

Explication en réécoutant cette chronique façon de penser de Gilles Vervisch.  

 


 

> Retrouvez toutes les chroniques "Façon de penser"


> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

Commentaires