Billy Corgan fait n'importe quoi

Le Récap Vendredi 14 mars 2014

Réécoute
Billy Corgan fait n'importe quoi
Le Récap', toute l'actualité musicale de la semaine, les nouveautés dont personne ne parle, les coups de cœur et les coups de gueule, le tout résumé par Adrien Toffolet. Cette semaine, on parle des frasques de Billy Corgan, le leader des Smashing Pumpkins.

 

En bref :

  • L'actualité en pleine d'hommages ces dernières semaines, avec en particulier deux belles sorties d'albums.

 

On doit le premierau label indé français Teenage Hate Records qui sort "A French Tribute to Jay Reatard", hommage au musicien de garage punk américain, figure majeure de la musique indé, mort d'une overdose en 2010. C'est toute la scène indé française, jeunes comme vieux, qui est convoquée pour l'occasion : Cheveu, J.C.Satàn, Didier Wampas ou encore les Von Pariahs. Et pour l'occasion, le label a choisi un cliché du photographe Richard Bellia pour servir de pochette d'album.

 

Plus d'informations sur le site de Teenage Hate Records.

 

L'autre album hommage, est d'une certaine manière lié au premier, et s'intitule In Utero : In Tribute, hommage à l'album de Nirvana dont on a fêté les 20 ans en 2013. Cette fois-ci, c'est la scène indé américaine qui rend hommage à Nirvana : Mean Jeans, Ceremony Daughters, ou encore Jay Reatard, justement, qui avait enregistré cette reprise de Frances Farmer Will Have Her Revenge on Seattle seulement quelques semaines avant sa mort. Un album qui sortira pour la prochaine édition du Record Store Day le 19 avril.

http://soundcloud.com/roboticempire/jay-reatard-frances-farmer

 

 

  • Jackie Chan va se reconvertir dans l'industrie musicale. L'acteur de narnar de kung fu américains, immense chorégraphe, ne tourne plus de films, en tout cas plus de blockbusters américains mais seulement quelques films de propagande en Chine. Il a depuis quelques années changé d'activité. Et on vient d'apprendre cette semaine qu'il allait devenir le manager d'un boys band de K-Pop, LE phénomène musical en Asie dont je vous parlais la semaine dernière. Ils s'appellent JJCC, ils seront 5, et le communiqué de presse précise qu'ils savent chanter danser et même rapper... Pour l'instant, il n'y a pas encore de musique à écouter, seulement un teaser qui annonce bien la couleur...



  • Les Rolling Stones sont en tournée en Asie et il est loin le temps où c'étaient des bad boys. Et cette semaine, ils l'ont prouvé encore : concert en Chine, à Shanghai. Ils ont soumis aux autorités la liste des chansons qu'ils comptaient jouer. Bien entendu, les autorités chinoises ont saisi l'opportunité de poser leur veto sur certains choix. Conséquence, les chansons faisant référence aux substances illicites et à la fornication, comme Brown Sugar, Honky Tonk Women et Let's Spend The Night Together, ont tout simplement été censurées. En clair, les Stones, comme d'autres ont laissé la programmation musicale au gouvernement chinois. Les fans chinois, eu n'ont rien dit, trop heureux de voir ces idoles avant que le glas ne sonne pour eux.

 

 


Billy Corgan, une carrière à faire n'importe quoi


Ce pauvre Billy Corgan, leader et unique membre des Smashing Pumpkins, est un loser, hélas. Un type dont la lose est aujourd'hui mise en lumière par un article du site de Vice. Le titre de l'article déjà est assez juste : "Billy Corgan, ou l'art de faire n'importe quoi, tout le temps". Le journaliste s'amuse à lister l'ensemble des bourdes et absurdités perpétrées par Corgan tout au long de sa carrière.
Exemple : il a publié une petite annonce en 2005 dans plusieurs journaux pour trouver des musiciens inconnus et reformer les Smashing Pumpkins. Depuis, il a sorti 3 albums qui font saigner nos oreilles, et d'ailleurs, l'un de ses disques, Teargarden By Kaleidoscope, en plus d'être mauvais, est très long : 44 morceaux.
Autres exemple, il a organisé un concours pour ses fans, le vainqueur gagnait l'honneur de partager un goûter avec lui, mais attention, payé par le fan, sinon c'est pas drôle...
Et enfin, il a enregistré un morceau de musique d'ambiance de 8 heures inspiré du livre du poète allemand Herman Hesse, Siddhartha. 8 HEURES. Billy Corgan, ou l'art de faire n'importe quoi, tout le temps.


> Réécouter toutes les émissions

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires