Billboard se met au streaming

L'actualité numérique Jeudi 20 novembre 2014

Réécoute
Billboard se met au streaming
La vénérable institution américaine, véritable bible des charts, va désormais prendre en compte le streaming dans son classement des meilleurs ventes d'albums.

 

Encore un coup de l'institut Nielsen. L'entreprise hollandaise, spécialiste des mesures d'audience, n'en finit plus de tenter de faire bouger les lignes en répertoriant les nouvelles pratiques numériques.

Il y a quelques jour, on apprenait que l'audience de Netflix serait désormais mesurée, et ce même si le géant de la VOD par abonnement s'y oppose. C'est maintenant chez Billboard, temple américain des charts, que souffle le vent du changement.

 

Titres à l'unité

Désormais, le très couru Billboard 200, classement des meilleurs ventes d'albums aux Etats-Unis, prendra en compte les chiffres du streaming, ainsi que ceux des ventes de chansons à l'unité. Jusqu'ici, outre la vente physique, le classement n'utilisait que les chiffres des téléchargements payants d'albums entiers. Pour inclure les nouvelles données, un petit casse-tête s'est posé : d'une part, à partir de combien de titres à l'unité considère-t-on qu'un album a été vendu ? Deuxième point, plus épineux encore, à partir de combien d'écoutes en streaming ajoute-t-on un disque aux ventes d'un artiste ?

Réponses de Nielsen : dix titres téléchargés ou 1.500 écoutes font un album vendu. Nielsen est très ambitieux sur ce dossier, espérant - tant qu'on y est - faire sauter les dernières réticences des artistes vis-à-vis du streaming. C'est ce qu'a expliqué l'un des patrons de l'institut, David Bakula, au site Mashable:

Dès l'instant où le streaming deviendra la petite différence qui vous fait passer de numéro 2 à numéro 1, alors tout le monde va repenser ses décisions très sérieusement.


 

T'as compris, Taylor Swift ?


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires