Bienvenue dans la Chilicon Valley

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Vendredi 27 juin 2014

Réécoute
Bienvenue dans la Chilicon Valley
A des milliers de kilomètres de la Californie, Santiago du Chili prend des airs de Silicon Valley. La capitale chilienne accueille et accompagne les entreprises innovantes pour les propulser sur le marché international. Et ça marche.

On tapote frénétiquement sur des laptops, téléphones et tablettes, écouteurs sur les oreilles, un café sous la main tout en répondant au voisin de table. Sous les verrières du joli bâtiment de Start-up Chile en plein centre de Santiago, fourmillent les jeunes entrepreneurs de tous les pays. Ils ont six mois pour utiliser toutes les ressources mises à leur disposition. Pas une minute à perdre.

Le bureau des startupers © June Avila


L’Argentin Nicolas Lovagnini a créé TopicFlower, une manière de classer en temps réel les sujets qui intéressent les usagers d’une marque sur les réseaux sociaux. Objectif ? permettre aux marques d’orienter leur publicité. 50 entreprises ont déjà acheté son produit, mille autres sont en train de le tester :

Start-up Chile nous a ouvert les portes du monde. Il nous a permis de tester le produit qu’on avait créé sur le marché chilien, extrêmement connecté avec le monde, ce qui nous a servi d’entrainement. Nous en sommes aujourd’hui à présenter notre produit à différentes agences d’Amérique latine et d’Espagne. Et nous n’aurions pas pu le faire à cette vitesse sans Start-up Chile.


Pour attirer les jeunes entrepreneurs dans un pays dont ils n’avaient parfois jamais entendu parler, d’alléchants avantages leur sont offerts. En échange, l’État exige d’eux de diffuser dans la société chilienne (à travers conférences et ateliers), l’envie d’innover et d’entreprendre à l’échelle mondiale. Sebastian Vidal, directeur de Startup Chile :

40 000 dollars sans aucune participation en échange, on leur fournit un visa de travail d’un an. [...] On leur fournit aussi un espace de travail, et des facilités qu’on appelle « atterrissage en douceur », comme la création d’un compte bancaire, l’obtention en deux jours de leur carnet d’identité chilien.



Quand l’américain Jonhatan Lo est sorti de l’école de commerce d’Harvard, il a directement atterri au Chili. Sa startup SaferTaxi, une application pour smartphone qui permet de trouver un taxi en un temps record, s’étend aujourd’hui à 4 pays.

Lancer une startup est un défi très solitaire. Tu as une idée mais comme elle n’existait pas jusqu’ici, tu dois mener de front diverses batailles, comme convaincre les gens que ça peut fonctionner et d’utiliser ton produit. Faire partie de cette communauté veut dire être entouré de centaines d’autres gens qui se battent comme toi pour la même chose.



En trois ans et demi, Startup Chile a atteint une reconnaissance internationale. Elle compte aujourd’hui la plus grande communauté d’entrepreneurs au monde. Objectif à long terme : faire du Chili le premier pôle d’innovation d’Amérique latine.

Reportage de Calire Martin. Edition : Sébastien Sabiron.

Image d'illustration : CC Flickr HackSantiago

 


 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires