Bienvenue à la Mosquée : le centre social du futur !

Mouv' Futur (2015-2016) Jeudi 18 juin 2015

Réécoute
[title]
Le Ramadan a commencé pour plus de 5 millions de musulmans en France. Pour les Mosquées le travail ne va pas manquer. Durant le mois de ramadan, les demandes d’aide sociale des fidèles sont toujours plus nombreuses.

Si vous imaginez que la Mosquée c’est simplement une salle de prière, vous avez tout faux ! Parmi les 2500 mosquées de France, environ 300 sont beaucoup plus que des lieux de culte. C’est le cas de la Mosquée de Vigneux sur Seine dans le 91. Comme c’est le cas partout en Grande Bretagne, cette mosquée fonctionne comme un centre social et culturel.

 

Amine Nait Daoud bénévole à la Mosquée de Vigneux sur Seine @ Cécile de Kervasdoué

 

Alphabétisation, aide à la recherche d’emploi, aide administrative, centre de loisirs, conférences, aide aux personnes âgées et surtout groupe de parole pour adolescents. La demande de la population est de plus en forte. Les parents notamment ne cessent de solliciter la mosquée face à leurs ados en rupture.

 

Depuis les attentats de Charlie Hebdo, les demandes de conversion à l’islam se sont multipliées par 3 ou 4.

 

Les mosquées ont donc une vraie responsabilité pour guider ces conversions et celle de Vigneux en a bien conscience

 

Notre objectif c’est d’éviter que les jeunes ne soient happés par des groupe sectaires qui se revendiquent de l’islam pour les envoyer mourir ou tuer en Syrie. Amine Nait Daoud bénévole à la mosquée de Vigneux


 

Mais pour y parvenir les mosquées ont besoin d’aide de l’état. Moyens humains et parfois financiers pour récupérer ces jeunes.  Des moyens qui, pour l’instant, leur sont refusés sous prétexte de laïcité.

 


 

Commentaires