Beyond: Two Souls, entre jeu vidéo et cinéma

Le 7-9 Mercredi 09 octobre 2013

Réécoute
Beyond: two souls, une proueusse 100% françaises
C'est une exclusivité Playstation 3. Beyond : Two souls, la nouvelle création du studio parisien Quantic Dream, qui met en scène de vrais comédiens, Ellen Page et Willem Dafoe, pour un projet à mi-chemin entre le cinéma et le jeu vidéo. Une prouesse technologique à 20 millions d'euros.

 

On se croirait dans un film. Un budget conséquent, 20 millions d'euros, de vrais acteurs, Ellen Page et Willem Dafoe, et une histoire qui s'inscrit dans la durée, 15 ans de la vie de Jodie Holmes; depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte. Voici Beyond : Two Souls, la nouvelle création du studio parisien de jeu vidéo Quantic Dream, qui s'était illustré déjà en 2010 avec le jeu Heavy Rain.

 

2 000 pages de script, 60 caméras, 23 fins differentes

Il  a fallu quatre semaines de tournage avec les comédiens pour venir  à bout des 2 000 pages de script. Le tout  sous l'objectif d'une soixantaine de caméras et dans un studio aménagé spécialement. La France dans le domaine est en pointe. Les studios de Quantic Dream, situés à Montreuil en région parisienne, disposent d’une salle de motion capture avec 84 caméras pour enregistrer chaque mouvement et capter la moindre expression de visage des acteurs. Le résultat est bluffant de réalisme.

 

 

Amateurs de sensations fortes s'abstenir ! Tout  a été fait  à l'écran pour fluidifier l'action au maximum et le joueur au final n'a pas grand chose à faire pour que l'histoire continue, avec à la clé 23 fins différentes. David Cage, le réalisateur du jeu, voulait surtout mettre l'accent sur les émotions du joueur :

 

Beaucoup de jeux se résument  à tirer sur tout ce qui bouge ou à conduire des voitures. J'ai davantage envie de parler de la réalité, des rapports entre les gens, de sensations comme la peur ou de thèmes comme la mort, afin de  proposer quelque chose de différent.


 

 

 

Beyond : Two Souls, quel avenir pour la production de jeux vidéo en France face aux industries asiatiques ou nord américaines? Avec quelles infrastructures ? Quelle technologie ? Le rôle du scénario dans un succès commercial ? Le choix d'une héroïne  ?

 

Pour répondre à ces questions, Benoit Bouscarel reçoit :

  • Emmanuel Forsans, directeur de Capital Game, cluster francilien du jeu vidéo
  • Marion Coville, doctorante à Paris 1, elle travaille sur les expositions de Jeux Vidéo et s’intéresse particulièrement à la place de la femme dans ce milieu.

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

 

Commentaires