Best of mèmes 2012

L'actualité numérique Lundi 17 décembre 2012

Réécoute
Best of mèmes 2012
C'est la fin de l'année et la fin du monde, c'est donc plus que jamais l'heure des classements. Aujourd'hui : la crème de la crème du Net 2012.

 

Oui, nous aussi nous revendiquons le droit aux classement foutraques et purement arbitraires !

Histoire de se bidonner un peu avant d'être soufflé par l'explosion d'une comète reptilienne pilotée par les Illuminati, voici donc le meilleur des mèmes de 2012. Ce qui a le plus tourné et surtout ce qui a été le plus détourné cette année sur Internet : ce qu'on appelle les mèmes

 

  • GANGNAM STYLE

"Op-op-op-op-op ! Oupa Gangnam style !" C'est le vers d'oreille de l'année, le son qui vous boulotte la cervelle depuis l'été dernier. Faut dire qu'avec presque un milliard de vues à cette heure rien que pour le clip officiel, ajouté aux pelletées de reprises et de détournements, le parasite avait toutes les chances de se répandre partout sur la planète.

Allez, on vous a sélectionné de quoi mettre au pied du sapin. Le pire c'est que ça nous fait encore rire.

- Compilation de ce qui se fait de mieux en matière de Gangnam style :

 

- Gangnam style + Call me maybe = fin du monde imminente :

 

  • ALORS APPELLE-MOI PEUT-ÊTRE

Carly Rae Japsen est à Psy ce que Robin est à Batman : le fidèle second qui suit le Coréen de près en matière d'infection auriculaire et cérébrale. Call me maybe, c'est 360 millions de vues sur le clip originel, plus tout un tas de reprises rigolotes. Nos préférés : l'interprétation poils et bikini sur Chatroulette et celle des Marines envoyés en Afghanistan, désert, tank et armes lourdes en toile de fond. Reprise d'une reprise pulpeuse par des pom-pom américaines. Le mème, cette inception sans fin.

 

 

  • US MEMES

Les élections américaines ont été l'occasion de bien se marrer. Tout une tripotée de mèmes ont vu le jour : autour du candidat républicain, d'un gros oiseau ou d'Obama qui pose like a boss dans une chaise en réponse à Clint Eastwood qui parle à une chaise vide... Bref du grand n'importe quoi, certifié 100 % culture US.

Aussi l'occasion de voir l'adaptation des équipes d'Obama à la  culture web et à l'esprit rigolard et taquin du Net.

 

 

 

 

  •  JO 4 THE LULZ

 

Au coeur de l'été, la grand messe des Jeux Olympiques a également produit ses multiples détournements à base de LOL. En vrac, on pensera aux grimaces Gollum-style des nageuses synchronisées ou à l'enthousiasme turgescent d'un rameur grillé sur Reddit. Mais c'est une gymnsate américaine et sa moue je-m-en-foutiste des grands soirs qui décrochent la médaille d'or mèmique. Même Barack s'y est collé, c'est dire...

 

 

 

  • Internet est un temple, les chats en sont les gardiens

 

Sauf que 2012 a été plutôt pauvre en termes félins : Internet semble (un poil) délaisser son totem originel pour élargir son bestiaire. Canard, hérissons, caméléons et aussi une raie ont fait de jolies apparitions.

Mais fort heureusement des sites continuent de perpétuer la tradition et en cette fin d'année, un chat sort du lot des images et vidéos virales : le "grumpy cat". un chat qui tire la gueule, tout simplement. A réutiliser en toute circonstance.

 
 

 

  •  PLUS ! TOUJOURS PLUUUS !

 

Evidemment, comme tout bon classement qui se respecte, ce billet est complètement arbitraire et non exhaustif : des mèmes il y en partout et pour tout le monde. En 2012, il y a aussi eu une French Touch particulièrement stimulée par les présidentielles (mais si, rappelez-vous les jolies affiches du candidat Sarkozy et le gros monsieur tout nu de la Redoute !), mais aussi des mèmes made in China et j'en passe !

Difficile donc de faire un classement surtout quand le terme même de "mème" désigne aujourd'hui à peu près tout ce qui atterrit dans un diapo du HuffPo ou de Minute Buzz. Mais on s'en fout, comme le note Adrian Chen de Gawker, ça fait toujours plus d'absurde à savourer. Et prouve la bonne santé des esprits taquins de notre cher Internet.

 

Bonnes fêtes de fin d'année !

 

Andréa Fradin, journaliste à Owni.

Retrouvez toutes les chroniques "Suivez le geek"

Abonnez-vous au podcast !

 

BONUS :

- pour Amaelle, l'infâme mash-up de Gangnam Style avec La chute. Pardon, c'est elle :

 

- Et vous l'attendiez tous, le Call me maybe d'Amaelle Guiton et de tous ses copains du Mouv'. Et vous pouvez toujours la féliciter ici :

 

 

 

> Retrouvez toutes les chroniques "Suivez le geek" > Abonnez-vous au podcast !

Commentaires