bee happy

Environnement Samedi 02 août 2014

Réécoute
Dernières diffusions
bee happy
Bee Happy, un serious game gratuit qui fera de vous un e-apiculteur

Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Terra eco (Lire ici), un Français sur deux qui a dépassé l'âge encore vert de 18 ans, envisage de changer de cap dans la vie... ça fait près de 26 millions de péquins dans l'antichambre d'une new real life qu'ils rêvent souvent pleine de sens, de nature, de zozios ou de plages mais surtout sans métro, sans horloges et sans patrons grincheux.

Ca a été le cas de Ludovic Maillet, informaticien dans son ancienne vie... mais aussi dans la nouvelle. Parce que lui, son trip c'était les abeilles et l'apiculture... Or, quand il a vu les taux de mortalités des abeilles de ruches et les difficilles conditions de rémunération des apiculteurs... il est vite rentré dans ses pénate, à rouvert ses ordis et s'est mis à plancher sur un serious game au service des beibeilles et de leurs éleveurs.

Bee Happy naissait (il ya presque 10 ans) et n'a cessé de s'améliorer pour devenir un jeu de simulation d'apiculture en ligne. Le joueur y incarne à la fois l'éleveur et les abeilles. Une histoire de symbiose, qui permet de sensibiliser au monde des abeilles bien évidemment et de se payer une presque formation accélérée en apiculture. Car ce sont les vraies difficultés de la vraie vie des hyménoptères mais aussi des apiculteurs qui sont paramétrées dans ce jeu très réaliste.

le village

Le jeu s'adresse à tout public, (vous pourrez y jouer avec vos rejetons), il est gratuit, mais comme souvent vous pouvez acquérir des bonus pour évoluer plus rapidement ou ressuciter une ruche, car oui, dans le jeu comme dans la vraie vie, il est très facile de perdre une colonie d'abeilles !

écoutez cette chronique ici

 

Merci à Gilles, (vrai) apiculteur, pour la visite de son (vrai) rucher

Réécoutez toutes les chroniques environnement.

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Suivez Elisabeth Bonneau sur twitter : @BethBon

 

 

Commentaires