Bande Dessinée et parasol

Bande Dessinée Lundi 01 juillet 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Bande Dessinée et parasol
C'est l'été et à la place des magazines people on vous propose six bandes dessinées a feuilleter tranquille sur un transat...

 

Le roman à l'eau rose, ça fait un peu quiche. Les magazine people, ça fait un peu superficiel. Les gros pavés bien lourd, ça fait un peu prise de tête.

Alors qu'une bonne BD hein, cela à tous les avantages sans les inconvénients. Distrayant, drôle ou qui amène à réfléchir et en plus ça ne pèse pas lourd dans le sac de plage !

Ca tombe bien chaque année, à l’orée de l’été, l’ACBD – l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, nous offre une petite sélection de BD à ne pas rater.

Les indispensables de l'été.

 

Moi, René Tardi prisonnier de guerre au Stalag II B

Avec Moi, René Tardi, prisonnier de guerre - Stalag IIB, Jacques Tardi concrétise un projet mûri de très longue date : transposer en bande dessinée les carnets de son propre père, rédigés des années durant sur des cahiers d’écolier, où celui-ci tient par le menu la chronique de sa jeunesse, en grande partie centrée sur ses années de guerre et de captivité en Allemagne.

Jamais Tardi ne s’était autant livré dans l’un de ses albums.

 

 

Terra Australis

Une des plus incroyables odyssées humaines de l’Histoire a eu lieu il y a un peu plus de 220 ans. 1 500 hommes et femmes ont été déportés, entassés à bord de 11 navires, parcourant plus de 24000km. Ils étaient des bagnards, des forçats, des condamnés... le rebut de l’Angleterre ! Envoyés à l’autre bout du monde, dans un pays qui n’existait pas encore. Enfer ou chance d’une nouvelle vie ?

Une création sans précédent dans l’histoire de la bande dessinée française et internationale.

 

 

Julius Corentin Acquefacques T6 : Le Décalage

"Récapitulons. Nous sommes donc nulle part, sans espace, sans temps... et sans histoire." Dans ce nouvel opus de Julius Corentin Acquefacques, le lecteur est invité à suivre l'errance du héros en quête de sa propre épaisseur, et les pérégrinations des personnages secondaires en quête de leur histoire...

Un huis clos "out-door" où l'absurde et la logique dialoguent de part et d'autre de l'horizon des événements.

 

 

 

Philémon T16 : Le Train où vont les choses...
 

Le train où vont les choses s'ouvre sur Philémon et Barthélemy découvrant une locomotive perdue en pleine campagne, au milieu de ce qu'ils prennent pour un épais brouillard. Le conducteur leur explique qu'il s'agit en fait de la vapeur qui s'échappe de la machine. C'est grâce à cette vapeur toute particulière, la «vapeur d'imaginaire», que la locomotive fonctionne...

Le train où vont les choses est le 16e et dernier album de Philémon. Une série culte qui a marqué l'histoire de la bande dessinée.

 

 

Les Temps mauvais T1 : Madrid 1936-1939 

Dans les temps mauvais, Carlos Giménez aborde l'atroce guerre civile qui a préludé à la dictature de Franco, bouclant ainsi le cycle entamé avec Paracuellos. Cette guerre il la montre du point de vue de ceux qui l'ont subie. C'est la vie quotidienne des civils qui tâchent de survivre aux bombardements, incendies, exécutions, privations et épidémies dans Madrid assiégée.
Les temps mauvais, c'est la guerre d'Espagne dépouillée de tout romantisme.

 

 

 

Mon ami Dahmer

Mon ami Dahmer raconte la jeunesse de Jeffrey Dahmer, un tristement célèbre tueur en série américain ayant avoué le meurtre de dix-sept personnes entre 1978 et 1991. Arrêté en 1991 il est condamné à 957 années de prison où il est assassiné par un codétenu en 1994.


Cette histoire, qui commence à l'époque du collège et se termine au premier meurtre, est écrite et dessinée par Derf Backderf qui a côtoyé Jeffrey Dahmer durant leurs années de collège et de lycée.

 

 

Le site de l'ACBD

Infos bd et Jeux vidéo only sur CaptainAudoin : Come to my tweeter  ! Come on ! Viendez !

> Abonnez vous aux podcasts, RSS et iTunes

> Toutes les chroniques jeux vidéo

> Abonnez vous aux podcasts, RSS et iTunes

> Toutes les chroniques BD

Commentaires