Back to the 80's : Flashdance, the musical

La Pop au carré Mercredi 08 octobre 2014

Réécoute
Back to the 80's : Flashdance, the musical
C'est le moment d'enfiler vos grosses chaussettes en laine pour rejouer l'une des histoires de danse les plus cultes du cinéma, adaptée cette saison en comédie musicale à Paris. Ce n'est pas Dirty Dancing, il faudra attendre pour ça le mois de janvier, cet automne, c'est la comédie musicale Flashdance qui cartonne au Théâtre du Gymnase. Toujours aussi culte et efficace trente ans après la sortie du film.

L’atmosphère, les personnages, la musique, les chorégraphies, tout est là. En allant voir la comédie musicale, les fans de Flashdance ne seront pas déçus. Le spectacle, tout en français, dure plus de deux heures. C’est une grosse machine, trente-huit tableaux, trente comédiens et dans le rôle titre Priscilla Betti, qui a laissé derriere elle son passé de mini-chanteuse un peu énervante, pour devenir la reine de la danse et des acrobaties.

 

Mais au fait Flashdance, c'est quoi?

Petite fiche de rappel à usage de ceux qui n'étaient pas nés ou qui ont la mémoire courte. 

  • Flashdance, c'est d'abord une bande son ultra-culte, vendue à plus de vingt millions d’exemplaires et bourrée de tubes. Maniac, Gloria, ou encore What a Feeling, morceau signé Giorgio Moroder et interprété par Irene Cara dans les années 80 :

 

 

  • Flashdance, c’est aussi une histoire. Celle de cette jeune fille, Alex Owens, qui travaille à l’usine dans la soudure la journée, et qui danse la nuit dans les clubs avec un rêve en tête, intégrer le conversatoire. Nous sommes à Pittsburg en Pennsylvanie dans les années 80. D’où le port obligatoire du sweat-shirt à encolure large. Hyper-sexy sur Jennifer Beals, la comédienne qui incarnait Alex. Beaucoup de garçons à l’époque en sont tombés amoureux.

 

Jennifer Beals, Flashdance. Affiche originale du film, 1983. 

 

  • Flashdance, c’est enfin des chorégraphies qui ont marqué tout le monde. Bien avant l’arrivée de la franchise Street dance. Rien que pour la scène finale du film, trois danseuses au moins ont doublé Jennifer Beals.

 

 

Flashdance, the Musical, au Théâtre du Gymnase à Paris jusqu’en mars, puis en tournée dans toute la France.


Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires