Aux limites de notre système solaire

Le 12-13 Mardi 18 septembre 2012

Réécoute
Dernières diffusions
Bienvenue aux limites de notre système solaire
Nous partirons aux limites du Système solaire avec Léon Mercadet, chroniqueur Sciences et Francis Rocard,planétologue au CNES : récit de la sonde Voyageur 1

 

Léon Mercadet pour la chronique Sciences

Francis Rocard, planétologue au CNES , pour le récit de la sonde Voyageur 1

C'est la première sonde spatiale qui a fourni des images détaillées des lunes de ces deux planètes. Voyager 1, qui a franchi les limites du Système solaire, continue de collecter des données scientifiques.

Bio de Francis Rocard:

 

Docteur es Science en Astrophysique (1986) de l'Université Paris-Sud.

Il a débuté sa carrière comme astrophysicien au CNRS et a participé aux expériences IKS de la mission VEGA de survol de la comète de Halley en 1986 et ISM de la mission PHOBOS-88 d'étude minéralogique de la surface de Mars.

En 1989, il entre au Centre National d'Etudes Spatiales où il est responsable des programmes d'exploration du système solaire. A ce titre, il a suivi la réalisation des missions MARS-96 d'exploration de Mars avec la Russie, CASSINI-HUYGENS d'étude du système de Saturne et de son satellite Titan en coopération avec l'Agence spatiale européenne et la NASA et ROSETTA, mission d'étude d'une comète avec l'ESA.Depuis 1998, il coordonne la mise en œuvre du programme d'exploration de Mars à travers les missions MARS EXPRESS, NETLANDER et à plus long terme la mission de retour d'échantillons. 

 

Elisabeth Bonneau pour la chronique Environnement : Focus Parking Day

  PLUS DE 40 VILLES - de Bourg-lès-Valence, en passant par Lyon, Grenoble, Bordeaux, Redon, Paris... se préparent à investir les places de parking, le 21 septembre prochain, à l’occasion de PARK(ing) DAY 2012 !
 

Le temps d’une journée, les espaces bétonnés deviennent des lieux d’initiatives engagées, originales et créatives pour imaginer notre ville de demain 

 

Laurent Bachet nous présentera le livre de Nick Kent: APATHY FOR THE DEVIL aux Editions Payot et Rivages

 

A l'aube des années soixante-dix, le jeune Nick Kent rejoint le New Musical Express. Rapidement devenu la plume la plus prestigieuse de l'hebdomadaire anglais, il y signe des articles qui imposeront le titre comme une référence de la presse musicale. Son approche journalistique, l'implication maximale, amène Kent à fréquenter de près les Stones, Led Zeppelin, Iggy Pop, Bowie, les Sex Pistols, pour le meilleur et pour le pire.  

Apathy for the Devil raconte son histoire, de l'ascension à la chute, et déroule la chronique d'une décennie rock éclatante. Comme l'écriture de Kent lui-même qui, sans jamais se départir d'une élégance toute british, manie, avec brio, humour et panache dans ce livre fulgurant.

 

 

Commentaires