Aux Etats-Unis, la colère après la mort d'un troisième afro-américain

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Vendredi 05 décembre 2014

Réécoute
Aux Etats-Unis, la colère après la mort d'un troisième afro-américain
Plusieurs grandes villes américaines ont une nouvelle fois vu des cortèges se former hier soir. Des cortèges pour protester contre la décision d'abandonner les poursuites judiciaires contre un policier blanc, responsable de la mort d'un père de famille noire, à New York. La colère des afro-américains se dirigent sur les institutions et sur le président, Barack Obama.

A Washington, Chicago mais surtout à New York, des rassemblements ont eu lieu hier soir après la décision d’un grand jury de ne pas poursuivre le policier blanc responsable de la mort d’Eric Garner, un père de famille noir étouffé lors d’une arrestation brutale à Staten Island en juillet dernier.

A New York, ils étaient plusieurs milliers. Ca peut paraître peu mais dans un pays où l’on manifeste rarement, c'est loin d'être anodin ! Un cortège et une colère. Une colère qui se dirige de plus en plus vers le pouvoir et donc vers Barack Obama.

Au Nigeria, une nouvelle attaque du groupe islamiste Boko Haram a visé deux villes du nord-est du pays, ainsi qu'une cimenterie du groupe français Lafarge, déjà prise pour cible le mois dernier. Il n'y a pas eu de victime, les djihadistes se sont surtout ravitaillés, des banques ont été pillées, de nombreux véhicules et des médicaments volés.

Les Philippines se préparent à affronter le passage d’un puissant typhon. Avec des vents de plus de 200 km/h, le typhon Hagoupit, s’il maintient sa direction, pourrait atteindre la côte pacifique des Philippines demain et traverser l’archipel d’Ouest en Est. Une cinquantaine de provinces ont été placées en état d’alerte. Le pays est encore martyrisé par le passage, l'année dernière, du typhon Hayan qui avait fait plus de 7.000 morts.

Commentaires