Attentats à Paris : Quand les stars rendent hommage aux victimes

La MAJ du Week-End (2015-2016) Lundi 16 novembre 2015

Réécoute
Attentats à Paris : Quand les stars rendent hommage aux victimes
De nombreuses célébrités se sont mobilisés tout au long de ce week-end pour prouver leur soutien aux victimes des terribles attentats qui ont frappé Paris vendredi soir. Découvrez leurs vibrants témoignages d'amour et de solidarité.

Cette mise à jour sera dédiée aux nombreux hommages rendus par les stars suite aux terribles attentats qui ont endeuillé Paris, la France et le monde entier.

C’est Madonna qui a ouvert cet élan de solidarité, samedi soir, alors qu’elle a hésité à monter sur scène à Stockholm. Très émue, Madonna a choisi de rendre hommage aux victimes en interprétant La vie en rose d’Edith Piaf. Elle a fini en larmes et a précisé qu’elle était totalement bouleversée et déchirée par ce qu’il s’est passé.


Justin Bieber a aussi eu une pensée touchante pour les victimes. Samedi soir, du côté du Staples Center de Los Angeles, il a réalisé une jolie prière. « Nous prions pour les familles et leur rétablissement et pour la paix. Je sais que ce doit être si difficile, je ne peux même pas imaginer. Mais Dieu nous te remercions et nous te faisons confiance. Même si c'est dur, même si c'est difficile pour les familles, nous te faisons confiance. Nous prions en ton nom, Amen. » Justin Bieber a terminé son hommage en larmes, sous les applaudissements de son public, aussi très ému.

Lena Dunham, la comédienne et scénariste de la série Girls a aussi publié une émouvante lettre de soutien aux parisiens en comparant les évènements de vendredi soir au 11 septembre 2001. Elle a précisé : « En tant que New-Yorkaises, nous savons ce que cela fait de voir la ville que nous aimons quasiment détruite par la haine. Nous connaissons aussi le pouvoir de l’amour et de la solidarité pour inspirer, protester et reconstruire. »

Enfin,  le groupe Coldplay a choisi d’entonner l’hymne universel de la paix, Imagine de John Lennon.  Ils ont chanté en chœur avec leur public. La séquence donne la chair de poule. C’est beau, c’est fort, un peu comme le Paris qu’on adore, beau et fort. 

 

Commentaires