Assaut, de John Carpenter : la scène interdite

Les grossiers de l'écran (2013-2014) Mercredi 16 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Assaut, de John Carpenter : la scène interdite.
Second long métrage de John Carpenter (et probablement son meilleur à ce jour), Assaut et son commissariat assiégé par une horde de gangs sanguinaires a beaucoup heurté à l'époque en raison d'une scène de meurtre gratuit particulièrement traumatisante.

Lorsqu'il réalise Assaut en 1975, en à peine quatre semaines et pour un budget dérisoire d'à peine plus de 100 000 dollars, John Carpenter est un jeune chien un peu foufou qui n'a pas peur de choquer.

D'abord intitulé The Anderson Alamo lors de sa phase d'écriture, puis retitré Assault on precinct 13, le film raconte la longue nuit de siège vécue par la poignée d'occupants d'un commissariat presque désaffecté où un père de famille poursuivi par des bandes violentes est venu se réfugier.

 

Western urbain très librement inspiré du Rio Bravo d'Howard Hawks, film cathartique sur la hantise de la violence gratuite, Assaut a heurté les bonnes consciences du bureau de censure de la MPAA avec une scène particulièrement choquante : le meurtre plein cadre d'une fillette par l'un des membres du gang.

 

Qu'est-il advenu de cette scène ultra controversée au fil des ans ? Réponse dans l'émission !

 


 

> Retrouvez tous les Grossiers de l'écran

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires