Arnaud Tsamère sur notre canapé !

Pop-Corn sur Le Mouv' Lundi 21 avril 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Arnaud Tsamère sur notre canapé !
Aujourd'hui nous avons le plaisir de recevoir Arnaud Tsamère, comédien et humoriste, qui anime toutes les semaines Canapé Quiz sur TMC.


Arnaud Tsamère


Aujourd'hui nous avons le plaisir de recevoir Arnaud Tsamère, comédien et humoriste, qui anime toutes les semaines Canapé Quiz sur TMC.

C'est pas gai d'écrire sa propre bio, ça fait un peu nécrologie. C'est pour cette raison que je vais essayer de teinter la mienne d'une certaine drôlerie. Comment ? Eh bien tout simplement en insérant par-ci par-là le mot «pouet» qui est sacrément humoristique. 

Je suis né le 11 mars 1975 à Bordeaux mais j'ai grandi dans les Yvelines. Après mon bac, je rentre à la Fac de Droit… Un match d'improvisation est organisé dans un des amphithéâtres et je tombe littéralement amoureux de ce spectacle qui va changer ma vie. 

Dès le lendemain je m'inscris dans les ateliers d'impro j'y rencontre des gens formidables qui deviennent vite des amis puis une famille.. 

En 1998, j'obtiens ma Maîtrise de «pouet» Droit des Affaires qui m'amène en toute logique à un métier de... commercial dans l'exportation que j'exercerai pendant deux ans et demi. Mais ma passion de la scène me rattrape. 

Je suis soutenu dans cette démarche par Alain "Papy" Degois qui m'intègre dans sa compagnie Déclic Théâtre, compagnie qui a vu naître un certain Jamel Debbouze. Papy me pousse, me donne confiance, me couve, me fait jouer des pièces de théâtre et des matchs d'impro. Il me fait rencontrer la Compagnie de la Pastière avec laquelle je joue en 2003, 2004 et 2005 dans une adaptation de "Cyrano De Bergerac" au Château de Gizeux, sous la direction d'Alessandro Arici et aux côtés du talentueux "Cyrano", Vincent Clergironnet. 

J'entame alors l'écriture de mon premier one man show «Réflexions profondes sur pas mal de trucs» en 2002 avec mon fidèle ami-auteur Arnaud Joyet (chanteur, musicien, compositeur du groupe «Joyeux Urbains»). Nous sommes inspirés à l'époque par une cassette vidéo de celui qui devient vite notre référence : François Rollin. 

L'aventure commence. Assez vite, je joue aux Blancs Manteaux et participe à des festivals. En 2004, au festival de Puy Saint Vincent, je gagne le prix du public et rencontre une autre étoile providentielle : Fred Testot (Omar et Fred). En rentrant à Paris, Fred n'a de cesse de parler de moi, notamment dans les couloirs de Canal Plus et je finis par obtenir en 2005 une chronique au Grand Journal, la présentation de la météo. 

Au festival de Dinard, organisé par Xavier Lebreton, je rencontre le «maître», François Rollin, qui devient au fil des années un ami et avec qui Arnaud Joyet et moi aurons la chance d'écrire mon deuxième spectacle «Chose Promise». J'intègre en 2004 la Ligue d'impro professionnelle (la LIFI) avec laquelle je me produisais à l'Elysée Montmartre «pouet». J’y suis repéré par une autre star de l'humour qui va jouer le rôle d'accélérateur de carrière, Pierre Palmade avec qui je me découvre vite le point commun de l'humour qui va vite. Grâce à Pierre Palmade je goûte à nouveau à la télévision (émission Made In Palmade sur France 3) et j'ai l'honneur de jouer dans sa pièce «Le Comique», nommée aux Molières en 2009, et avec laquelle nous jouons près de 250 dates à Paris et en tournée dans toute la France. 

Aujourd'hui mon activité d'improvisateur se poursuit au sein d'une nouvelle ligue, la LMI. 

Et puis il y a aussi la rencontre avec Raphaël Mezrahi en 2007 quand ce dingue a pour projet de créer un spectacle dans lequel il veut que je chante et que je fasse du patin à roulettes. Le spectacle s'appelle «Monique est demandée caisse 12», on le joue au théâtre du Rond Point en 2008, au théâtre des Variétés en 2009 et à la Cigale en 2010. Aujourd’hui Raphaël est mon ami, mon producteur mais surtout mon protecteur dans ce métier. 

En 2007, je fais la rencontre de Simon Astier sur le tournage d'un épisode de Off Prime (M6). Celui-ci me confie alors le rôle de Captain Sport Extrême dans la série «Hero Corp» (France 4) dont la saison 3 sera (grâce au combat des fans) diffusée avant la fin de l’année « pouet » 2013. 

Je fais mes débuts au cinéma en 2010 dans le premier long métrage écrit par Fred Testot et réalisé par Charles Nemes, «Au Bistro du Coin». D’autres projets sont en cours… 

En 2010, je prends le risque de participer à l’émission «On n’demande qu’à en rire» inventée et présentée par Laurent Ruquier. 

C’est la pièce qui manquait au puzzle. Le grand public me découvre et je vis depuis 3 ans un conte de fées, mon spectacle «Chose Promise» remplit les salles depuis 2 ans, je fais 4 mois complet à L’Européen, 6 dates au Casino de Paris et je jouerai les 2 dernières du spectacle à l’Olympia en février 2014. 

Comme disait le fleuriste : « carpe pouet diem »




 

Site officiel d'Arnaud Tsamère

 

Canapé Quiz

Canapé Quiz, c'est jeu télévisé décontracté, animé par Arnaud Tsamère et inspiré de l'émission américaine Hollywood Game Night.
Deux équipes s'affrontent, composées de trois personnalités et d'un candidat anonyme en cinq manches.
Un petit aperçu ?
C'est parti !
Canapé Quiz est diffusé le mercredi à 23h.

 

 

Site de l'émission Canapé Quiz, les replays, photos etc...

 


 

Cinq minutes au bout du fil avec ...
Laurent Zorzin

Laurent Zorzin est le commissaire de l'exposition Welcome to my world ! consacrée au songwriter/dessinateur américain Daniel Johnston.

Depuis sa création au Lieu Unique en 2012, l'exposition "Welcome to my world !" aura d’ores et déjà permis à près de 25 000 visiteurs de découvrir l’univers tourmenté du songwriter / dessinateur américain Daniel Johnston. Après deux étapes remarquées au Stadthaus Museum de Ulm en Allemagne et à la prestigieuse Collection de l'Art Brut de Lausanne, elle se pose enfin à Paris, dans les locaux de la galerie Arts Factory qui inaugure par ailleurs son installation définitive au 27 rue de Charonne. Conçu en étroite collaboration avec l’artiste et sa famille, cet ensemble inédit présente plus de 200 pièces déployées sur 4 niveaux d’exposition. Dessins originaux, archives, croquis, fanmail et concerts filmés proposent une rare immersion dans une oeuvre graphique et musicale couvrant désormais 3 décennies.

Artiste culte de la scène alternative américaine, Daniel Johnston est né en 1961 à Sacramento. Il vit et travaille aujourd'hui au Texas. Soutenu par Sonic Youth, Larry Clark, David Bowie ou encore Matt Groening, il est avec ses incroyables mélodies et son sens de l'interprétation parfois rudimentaire considéré comme le père putatif de l'Anti-Folk ; un mouvement qui fait son apparition à New York au milieu des 80's, puisant ses racines aussi bien dans le punk, le rock garage que le folk traditionnel américain. Malgré son passage en école d'art et une évidente maîtrise du piano, Daniel Johnston reste souvent catalogué artiste brut version pop music en raison des sérieux troubles psychologiques qui ont perturbé son parcours créatif dès l'adolescence. Adepte du Do it Yourself, il enregistre ses premières chansons au tout début des années 80 sur des cassettes qu'il distribue ensuite dans la rue. Les désormais classiques "Songs of pain", "Hi How are you ?" et "Yip Jump Music" paraîtront à l'origine sur ce format. Daniel compose et dessine à ce moment-là depuis quelques années, notamment pour impressionner Laurie, un coup de foudre à sens unique qui est encore aujourd'hui une inépuisable source d'inspiration, aux cotés des Beatles, Brian Wilson ou Jack Kirby.

Plusieurs apparitions sur MTV et le patronage intensif de Kurt Cobain vont permettre à Daniel Johnston de passer des enregistrements lo-fi de ses débuts à des albums plus élaborés à l'instar de "Fun" (1994), "Rejected Unknown" (1999), "Fear Yourself" (2002) ou "Is and always was" (2009). La double compilation "Discovered / Covered" (2004) qui rassemble les versions originales de ses standards couplées à des reprises par Beck, Tom Waits ou encore Mercury Rev, et la sortie cinéma du documentaire de Jeff Feuerzeig "The Devil and Daniel Johnston" primé au Festival de Sundance en 2005, ont par la suite largement contribué à élargir son public.

Saluée par le monde de l'art contemporain avec de nombreuses expositions en galerie et une participation à la Biennale du Whitney Musem de New York en 2006, la production graphique de Daniel Johnston est particulièrement foisonnante. Ses dessins - généralement réalisés de façon compulsive au feutre et au stylo bille - décrivent d'hallucinantes saynètes aux compositions implacables. Sur le papier, les héros des comics favoris du jeune Daniel (Captain America, Hulk, Casper le fantôme) reviennent livrer une lutte sans pitié contre les forces du Mal. Ils sont secondés dans cette tâche par Jeremiah la grenouille et Joe le boxeur trépané, deux de ses principaux alter-ego, qui renvoient régulièrement dans leurs cordes Satan en personne, des hordes de freaks nostalgiques de la croix gammée et de plantureuses tentatrices décidées à les éloigner du droit chemin.

Cette mythologie clairement manichéenne, associant de façon obsessionnelle références chrétiennes, historiques et culture pop, prolonge les thèmes intimement liés à la vie du chanteur. Elle ouvre par ailleurs d'autres pistes en évoquant la schizophrénie d'un american way of life que Daniel Johnston semble observer en éternel outsider.

 

© daniel jonhston courtesy arts factory

Daniel johnston /
welcome to my world !

> vernissage le mardi 22 avril 2014 de 17h à 21h
> exposition du 23 avril au 7 juin 2014
> arts factory [ bastille ] – 27 rue de charonne 75011 paris
> métros : bastille & ledru-rollin > du mardi au samedi de 12h30 à 19h30
> Site officiel

 


 

Les Coups de Coeur

 

Et le vinyle le plus vendu de 2014 est...

 

Game of Thrones – 1995 Style

 

 


 

> Devenez fan sur notre page Facebook  / Suivre l'émission sur Twitter 

(ré)écoutez toutes les émissions

Les Chroniques de Charline

Abonnez-vous au podcast  > RSS - iTunes

Commentaires