Airbnb : un pas vers la légalité ?

L'actualité numérique Mercredi 08 octobre 2014

Réécoute
Airbnb : un pas vers la légalité ?
La ville de San Francisco vient de voter une nouvelle législation régulant les plateformes de sous-location en ligne, visant directement la plus connue d'entre elles...

 

Au terme d'un bras de fer de près de deux ans, le board of supervisors de San Francisco, l'instance en charge de la législation de la ville, a voté cette nuit un texte encadrant les plateformes de sous-location en ligne, avec en ligne de mire la plus puissante d'entre elles : Airbnb.

Poids-lourd du web valorisé cette année à près de 10 milliards de dollars, l'entreprise évoluait jusqu'ici dans un semblant d'illégalité fortement critiqué.

 

Obligations pour les loueurs

Le nouveau texte prévoit, entre autres, une obligation pour les loueurs de se déclarer auprès des autorités, de s'acquitter de 50 dollars, de s'engager, dans le cas de logements vacants, à ne pas les louer plus de 90 jours par an, à payer également une taxe hôtelière...

Bref, le cadre est bien défini et détaillé. Mine de rien, c'est un pas pour Airbnb vers une reconnaissance légale nette et franche, ce dont manquait cruellement la plateforme jusque là.

Cette initiative très locale sera-t-elle suivie par les grandes villes (comme New York, Paris ou Londres), très critiques envers les pratiques d'Airbnb ? Empêchera-t-elle surtout les abus ? Ca reste à voir.


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires