Air signe une bande originale de musée

La Pop au carré Vendredi 11 avril 2014

Réécoute
Air signe une bande originale de musée
Le duo électro versaillais a composé une bande son sur mesure pour le Palais des Beaux Arts de Lille. Les morceaux accompagnent les oeuvres et invitent à la contemplation. Cette première carte blanche du projet "Open Musem" durera quatre mois.

Des nappes de synthé planantes devant des tableaux de la renaissance, des sonorités guerrières pour des maquettes militaires, une mélodie aérienne dans l'immense atrium... Au gré de la visite, la musique de Air nous connecte avec les oeuvres, nous invite à la rêverie et à la contemplation.

Une expérience sensorielle unique, dont ne se lasse pas Bruno Girveau, le directeur du Palais des beaux-arts de Lille :

C'est une oeuvre d'art totale. Le musée devient une oeuvre à part entière [...] Même pour moi, vieux conservateur qui a visité tous les musées du monde, c'est une autre expérience.


 

Cette expérience bluffante est la première du projet Open Museum : chaque printemps, le musée lillois donnera carte blanche à des artistes pas vraiment attendus dans ce genre de lieu (comédiens, réalisateurs, créateurs de mode, etc.).

   
Le son diffusé en multicanal s'amuse avec l'espace, enveloppe le visiteur et révèle le caractère quasi mystique de la musique de Air. Le duo Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin a composé en fonction de l'acoustique du lieu, dans l'espoir d'instaurer un dialogue entre les oeuvres et la musique.

A chaque fois on a l'impression de passer un sas de salle en salle, de prendre une sorte de douche sonore. C'est une expérience à vivre ici. Je n'ai aucune envie que les gens puissent écouter cette musique en dehors du musée.


     
Les compositions originales de Air ne quitteront pas le Palais des beaux-arts de Lille. Jean-Benoît Dunckel éspère aussi avoir fait tomber un tabou sur la façon dont on regarde les oeuvres dans un musée, souvent dans un silence quasi mortuaire.

Je rêve que dans 30 ou 40 ans, tous les musées passent de la musique pour accompagner leurs œuvres. On en écoute chez soi, dans la rue, pourquoi pas au musée ? Et puis ça permettrait de masquer le bruit des enfants qui crient.



Open Museum : Air
, jusqu'au 24 août 2014 au Palais des beaux-arts de Lille.

Reportage signé Laurent Kramer. Mise en page : Sébastien Sabiron.


Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires