Agressions : l'Unef accuse l'extrême droite

le Reportage de la Rédaction Jeudi 24 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Agressions : l'Unef accuse l'extrême droite
Le syndicat étudiant dénonce des actions coup de poing de groupuscules d’extrême droite, après l'agression de deux militantes.


Gaele Joly a rencontré des militants Unef un peu à cran. Reportage en cliquant ci-dessus.

Tout est parti d'une vidéo, publiée la semaine dernière. Une vidéo où l'on voit Emilien Martin,le président de la section Paris I à l'Unef, brandir une barre de fer dans les couloirs de la fac de Tolbiac, à Paris.
Des images rapidement reprises par les principaux sites d'extrême droite, comme ici.

 

 

Publication de l'AFU © Gaele Joly 

 

 

Une vidéo qui déchaîne la haine sur Internet, jusqu'aux  agressions de deux militantes à Paris le 17 et le 21 octobre.

La première, étudiante en Sciences Politiques à Paris a été traitée de "sale gauchiste" et a reçu deux coups de cutter au visage.

"Sale gauchiste" et "sale arabe" pour la seconde, plaquée au mur et menacée de viol par son agresseur.

Le syndicat étudiant pointe la responsabilté de l'"Action Française Universitaire", un groupuscule qui prône des méthodes radicales (photo ci-contre).

 

 

 

Pour Emilien Martin, tout est lié. Le président de la section UNEF à Paris I y voit la preuve d'une extrême droite de plus en plus décompléxée.

Ce n'est pas un fait divers anodin. Cela faisait un demi siècle que l'extrême droite ne s'était pas attaquée à une organisation comme l'Unef, une organisation étudiante institutionnalisée, républicaine et légitime. C'est révélateur d'un contexte ou l'extrême droite est complètement désinhibée. Elle se teste pour voir jusqu'où elle peut aller.


  
Au siège du syndicat étudiant, la porte d'entrée est maintenant fermée à triple tour, vu la tournure que prennent les évènements. Les services du renseignements (DCRI) ont déjà prodigué quelques conseils aux militants pour se prémunir des agressions. De son côté, Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur a appelé les universités à la plus grande fermeté sur les campus.

Reportage signé Gaele Joly.

 


 

Crédits photo CC FlickR par manuel MC

Commentaires