Against Me!, punk, transgenre et en colère

Les trouvailles de Pascal Bertin Mercredi 25 juin 2014

Réécoute
Against Me!, punk, transgenre et en colère
Sur son sixième album paru en début d'année, le groupe punk anarchiste de Floride s'engage encore plus pour la cause LGBT et contre l'homophobie. Rencontre avec son chanteur Tom, devenu en 2010, Laura Jane Grace.

 

Fondé en 1999 dans la ville de Gainesville, Floride, le groupe Against Me! s'est rapidement fait connaître grâce à son punk énergique et son engagement, tendance anarchiste et anticapitaliste.

Agains Me !, punk trans

Adeptes du "do it yourself", les gars en noir ont pourtant signé en 2007 sur une major du disque où les choses n'ont pas tourné comme prévu. Face à certains fans qui leur ont reproché ce qu'ils jugeaient comme une concession (pour ne pas dire trahison), le groupe y resta le temps de deux albums produits par Butch Vig, l'homme derrière Nevermind de Nirvana, avant un retour à l'indépendance.

 

En 2010, le chanteur historique Tom Gabel devient Laura Jane Grace comme pour mieux exprimer cette crise d'identité générale et le groupe se remet à composer des chansons qui vont être débarrassées des fioritures et des penchants un peu rock de stade dans lequel certains ont voulu les embarquer.

Sur Transgender Dysphoria Blues, leur sixième album paru début 2014 et le premier sur leur propre label, les thèmes abordent moins la politique que l'addiction aux drogues, la mort, l'homophobie ou encore la condition de la transsexualité et de la vulnérabilité qui en découle.

Au lendemain du concert donné par le groupe à la Maroquinerie de Paris, qui suivait le passage du groupe au Hellfest, Laura Jane Grace répond aux questions sur l'évolution de ses textes parallèlement à celle de la société américaine.

Un tweet contre Arcade Fire

Elle s'explique aussi sur le tweet rageur qu'elle avait envoyé au groupe Arcade Fire en réponse au clip de We Exist qui mettait en scène un transsexuel dont le choix d'acteur lui avait déplu. Un tweet qui signifiait que le choix d'Andrew Garfield, aka Spider-man, pour incarner un transexuel n'était pas forcément des plus judicieux.

 

 



On est en droit de lui préférer le tout nouveau clip réalisé pour le morceau Drinking With The Jocks, extrait de  Transgender Dysphoria Blues

 


Album - Transgender Dysphoria Blues (Total Treble) 

> Suivez Pascal Bertin sur Twitter

> Toutes les chroniques Les Trouvailles de Pascal Bertin

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

 


Commentaires